NOUVELLES
01/11/2012 09:07 EDT | Actualisé 01/01/2013 05:12 EST

Mega Brands compte sur sa nouvelle collection de jeux de construction

MONTRÉAL - Le fabricant montréalais de jouets Mega Brands (TSX:MB) espère susciter un certain enthousiasme en lançant avant la fête de Noël, chez quelques détaillants nord-américains, un échantillon de sa nouvelle gamme de jeux de construction Barbie.

Certains articles se retrouveront sur les tablettes de magasins Toy "R" US et Wal-Mart le 12 décembre. Un lancement plus large aura lieu en Amérique du Nord au cours du premier trimestre de 2013, puis dans le reste du monde lors du trimestre suivant.

«Compte tenu de la solidité et du pouvoir d'attraction des franchises Barbie et Skylanders, nous prévoyons un avenir brillant à ces deux gammes de produits dans la famille Mega Bloks en 2013 et bien après», a affirmé jeudi à des analystes le président et chef de la direction de Mega Brands, Marc Bertrand, lors d'une conférence téléphonique organisée afin de discuter des résultats financiers du troisième trimestre.

M. Bertrand a indiqué que l'entreprise était enthousiaste à l'idée de lancer les blocs Barbie parce que la plupart des détaillants les placeront dans la section des jouets destinées aux filles, où ils rejoindront les jouets Little Princess et Hello Kitty de Mega Brands.

La société montréalaise a dépassé les attentes des analystes avec un bénéfice net en progression de 14 pour cent au troisième trimestre, grâce à une hausse de plus de 10 pour cent de ses ventes nord-américaines.

Mega Brands, dont les résultats financiers sont comptabilisés en dollars américains, a annoncé avoir enregistré un bénéfice net de 19,5 millions $ US au cours de la période de trois mois terminée le 30 septembre, en hausse comparativement à celui de 17,1 millions $ US réalisé lors du trimestre équivalent il y a un an.

Par action, le bénéfice net de l'entreprise a été de 65 cents US, sur une base diluée, contre 51 cents US l'an dernier.

Abstraction faite des éléments non récurrents, le bénéfice net de Mega Brands a été de 65 cents US par action, soit un résultat supérieur à celui de 57 cents US par action auquel s'attendaient les analystes.

Les revenus sont passés de 133,3 millions $ US à 140 millions $ US, alors que les analystes prévoyaient des revenus de 145 millions $ US.

Le chiffre d'affaires du secteur des jouets a augmenté de cinq pour cent, alimenté par la croissance des ventes dans les catégories préscolaire et garçons du secteur des jouets de construction. Le chiffre d'affaires du secteur des jouets a augmenté d'une année sur l'autre au cours de 11 des 12 derniers trimestres.

Les revenus du secteur de la papeterie et des jeux d'activités ont augmenté de trois pour cent. Il s'agissait du sixième trimestre consécutif de croissance d'une année sur l'autre pour ce secteur.

Le chiffre d'affaires était en hausse de 19 pour cent en Amérique du Nord, ce qui a plus que contrebalancé la baisse des livraisons du secteur international.

Les actions de Mega Brands ont terminé la séance de jeudi à 9,75 $ à la Bourse de Toronto, en hausse de deux cents, soit moins d'un pour cent par rapport à leur précédent cours de clôture.