NOUVELLES
01/11/2012 10:39 EDT | Actualisé 01/01/2013 05:12 EST

Irak: ouverture de la plus grande foire commerciale depuis 20 ans

L'Irak a ouvert jeudi sa plus grande foire commerciale en plus de 20 ans, dans un nouvel effort pour reconstruire une économie ravagée par des dizaines années de conflit et de sanctions et pour combattre le chômage.

Plus de 1.500 entreprises d'Irak ou de 21 autres pays prennent part à cette Foire internationale de Bagdad, ouverte par le Premier ministre Nouri al-Maliki. Selon Bassem Saddam Sultan, chef adjoint du comité d'organisation de la foire, il s'agit de la plus grande participation depuis plus de 20 ans.

"C'est le nouvel Irak (...). J'espère que toutes les entreprises présentes tireront profit de cette opportunité", a déclaré M. Maliki dans son discours d'inauguration.

"L'Etat (...) se trouve dans une phase de construction, et il a besoin de tous les types de construction", a-t-il ajouté.

La foire, qui se tient dans le quartier de Mansour, dans l'ouest de la capitale, sera ouverte jusqu'au 10 novembre.

D'importantes mesures de sécurité entourent cet événement dans une ville qui est encore souvent le théâtre d'attentats meurtriers, même si les violences sont en nette baisse par rapport aux sanglantes années 2006/2007.

L'économie de l'Irak, dominée par l'Etat, est grandement dépendante des exportations de pétrole mais si le secteur énergétique compte pour les deux-tiers du PIB, il représente seulement 1% des emplois.

Bagdad cherche à attirer des compagnies étrangères pour reconstruire les infrastructures cruciales, délabrées en raison de décennies de sous-investissements, ainsi que pour travailler dans plusieurs secteurs essentiels comme les transports, le logement et l'agriculture.

ak/psr/vl/fc