NOUVELLES
01/11/2012 02:56 EDT | Actualisé 01/01/2013 05:12 EST

Centrales au gaz: McGuinty conteste la facture de 1,3 milliard $

PETERBOROUGH, Ont. - Le premier ministre démissionnaire de l'Ontario, Dalton McGuinty, rejette catégoriquement l'information selon laquelle la décision de son gouvernement d'annuler deux projets de centrales au gaz coûtera au moins 1,3 milliard $ aux contribuables.

L'analyste Tom Adams affirme que la facture pour l'annulation des projets d'Oakville et de Mississauga est supérieure d'au moins 1 milliard $ à l'estimation de 230 millions $ mise de l'avant par le gouvernement libéral.

L'évaluation de M. Adams est basée sur 56 000 pages de documents rendus publics par le gouvernement libéral pour se plier à une décision du président de l'Assemblée législative.

Le premier ministre affirme n'avoir rien vu dans ces documents qui démontrerait que son gouvernement a pris envers le promoteur du projet d'Oakville des engagements qui auraient miné la position d'Ontario Power Authority quand est venu le temps de négocier au nom des contribuables.

Le porte-parole de l'opposition conservatrice en matière d'énergie, Vic Fedeli, estime que les chiffres de M. Adams devraient inciter M. McGuinty à rappeler l'Assemblée législative pour enquêter sur le coût réel de cette affaire.