NOUVELLES
31/10/2012 11:23 EDT | Actualisé 31/12/2012 05:12 EST

Suncor Énergie baisse ses prévisions de dépenses en immobilisations

CALGARY - Suncor Énergie (TSX;SU) a annoncé que ses dépenses en immobilisations en 2012 seront réduites de 850 millions $ par rapport aux prévisions initiales.

La plus grande société énergétique canadienne prévoit dépenser 6,65 milliards $ cette année, plutôt que les 7,5 milliards $ annoncés précédemment.

Dans un communiqué émis tard mercredi, les dirigeants de Suncor attribuent ces baisses de dépenses à une baisse des coûts de la quatrième phase de Firebag, un projet de sables bitumineux, qui sera inférieur d'environ dix pour cent aux prévisions budgétaires actuelles de deux milliards de dollars. Le ralentissement des développements de projets conjoints avec le géant français Total explique aussi la réduction des dépenses en immobilisations.

Par ailleurs, Suncor a annoncé que ses résultats nets s'étaient établis à 1,555 G $ (1,01 $ par action ordinaire) pour le troisième trimestre de 2012, en comparaison d'un résultat net de 1,287 G$ (0,82 $ par action ordinaire) pour le troisième trimestre de 2011. Cette hausse est essentiellement attribuable à l'incidence des fluctuations des taux de change sur la réévaluation de la dette à long terme libellée en dollars américains, en partie compensée par les mêmes facteurs que ceux qui ont causé la baisse du résultat opérationnel.

Toutefois, les résultats opérationnels se sont élevés à 1,303 milliards $, ou 0,85 $ par action ordinaire au troisième trimestre de 2012, en baisse par rapport au résultat de 1,789 milliards $ pour le trimestre correspondant de 2011. La société albertaine explique que cette baisse est principalement attribuable à la hausse de la charge de rémunération fondée sur des actions, à la diminution des volumes de production tirée des actifs extracôtiers où ont lieu des travaux de maintenance planifiés et à l'augmentation de la dotation aux amortissements et à la provision pour déplétion.

Les revenus de la compagnie pendant le troisième trimestre se sont élevés à 9,6 milliards $, en baisse par rapport au total de 10,4 milliards un an plus tôt.

«Au début de l'exercice, nous nous sommes engagés à faire de la mesure des coûts et de la qualité notre priorité pendant la mise en œuvre de nos projets de croissance», a déclaré Steve Williams, président et chef de la direction de Suncor.

«Nous atteignons cet objectif en optimisant les dépenses en immobilisations et en adoptant une approche rigoureuse en ce qui a trait aux frais engagés avant l'autorisation des dépenses liées aux projets de croissance dont nous sommes l'exploitant.»