NOUVELLES
31/10/2012 01:47 EDT | Actualisé 31/12/2012 05:12 EST

Les employés de Mapei à Laval, en grève depuis le 4 mai, manifestent

LAVAL, Qc - Les travailleurs en grève de l'usine de produits chimiques Mapei, à Laval, ont manifesté devant les installations de la multinationale italienne mercredi.

Ces employés, dont la convention collective est échue depuis près d'un an, sont en grève depuis le 4 mai dernier.

Ils reprochent à l'employeur d'avoir adopté une attitude irrespectueuse et, à la limite, carrément antisyndicale.

Ainsi, ils s'expliquent mal qu'après avoir vu leur employeur faire miroiter des investissements de 10 millions $ à l'usine de Laval, celui-ci soit arrivé en août avec une lettre indiquant son intention de licencier 43 des 115 employés.

Plus récemment, lors d'une rencontre de conciliation, la partie patronale a déposé une offre dite finale dans laquelle elle proposait d'abolir l'ancienneté, ce dont il n'avait jamais été question jusque-là.

La CSN, qui représente les travailleurs de Mapei, a indiqué qu'elle avait la ferme intention d'appuyer ceux-ci jusqu'au bout de leurs démarches.

Mapei, qui exploite 59 usines dans 28 pays, fabrique à Laval des produits chimiques, notamment de la colle à céramique.