NOUVELLES
31/10/2012 04:54 EDT | Actualisé 31/12/2012 05:12 EST

Le TSX clôture en hausse mais Wall Street reste tiède à sa réouverture

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé en hausse mercredi pour une cinquième séance consécutive, profitant de la progression des cours des matières premières.

Mais les principaux indices de New York sont restés faibles à la réouverture de Wall Street, après deux journées de congé forcé liées au passage de l'ouragan Sandy sur la côte Est américaine.

L'indice composé S&P/TSX a avancé de 45,86 points pour clôturer à 12 422,91 points. La Bourse de croissance a pris 11,56 points pour terminer la journée à 1314,48 points.

Aux États-Unis, Wall Street a trouvé un certain appui dans les résultats trimestriels du constructeur automobile General Motors. Le géant de la rénovation Home Depot a aussi donné son soutien au marché, plusieurs s'attendant à voir ses profits grimper lorsque les gens commenceront à réparer les dégâts causés par la tempête Sandy.

L'action de GM a pris 2,25 $ US, soit 9,7 pour cent, à 25,53 $ US après que le géant de l'automobile eut dévoilé des résultats trimestriels supérieurs aux attentes, tandis que le titre de Home Depot a gagné 2,23 pour cent à 61,38 $ US.

Malgré tout, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a clôturé en baisse de 10,75 points à 13 096,46 points. L'indice composé du Nasdaq a échappé 10,72 points à 2977,23 points et l'indice élargi S&P 500 a pris 0,22 point à 1412,16 points.

Des analystes ont noté que les marchés new-yorkais n'avaient pas eu grand-chose à se mettre sous la dent ces derniers jours. Aucune publication de données importantes n'a eu lieu, tandis que plusieurs entreprises ont reporté le dévoilement de leurs résultats trimestriels à cause de l'ouragan.

«Je m'attendrais à ce que les marchés prennent les devants demain et le jour suivant, lorsque nous aurons plus de données économiques et plus de résultats trimestriels», a indiqué Jeff Bradacs, gestionnaire de portefeuille chez Gestion d'actifs Manuvie.

Selon M. Bradacs, les opérateurs attendent en particulier le plus récent rapport sur le secteur manufacturier en Chine, mercredi soir, et le rapport sur le marché américain de l'emploi pour le mois d'octobre, qui sera publié vendredi.

Les opérateurs sont aussi impatients de voir le résultat de l'élection présidentielle de mardi prochain et la façon dont évoluera le dossier de la «falaise fiscale» aux États-Unis.

Le dollar canadien s'est apprécié mercredi de 0,03 cent US à 100,1 cents US après que Statistique Canada eut indiqué que le produit intérieur brut avait reculé de 0,1 pour cent en août, son premier déclin mensuel depuis février. Les économistes misaient plutôt sur une croissance de 0,2 pour cent.

À Toronto, le secteur aurifère a affiché le plus important gain au chapitre du pourcentage, soit environ 1,7 pour cent. Le cours du lingot d'or a avancé de 7 $ US à 1719,10 $ US l'once à la Bourse des matières premières de New York. L'action d'Iamgold (TSX:IMG) s'est améliorée de 37 cents à 15,50 $, tandis que celle de Centerra Gold (TSX:CG) a pris 68 cents à 11,33 $.

Les titres du secteur de la technologie ont progressé. Au sein de ce groupe, l'action de Research In Motion (TSX:RIM) a notamment pris 28 cents, ou 3,7 pour cent, à 7,88 $, après que la société eu annoncé que ses nouveaux téléphones intelligents BlackBerry 10 faisaient actuellement l'objet d'essais auprès de 50 fournisseurs de services de télécommunications à travers le monde, en prévision de leur lancement l'an prochain.

Le secteur des métaux de base a gagné près d'un pour cent, le cours du cuivre s'étant accru d'un cent US à 3,52 $ US la livre à New York. Le titre de Teck Resources (TSX:TCK.B) a avancé de 50 cents à 31,70 $.

Le groupe de la finance a aussi grimpé, l'action de la Financière Manuvie (TSX:MFC) s'étant notamment emparé de 7 cents à 12,34 $.

Même si la plupart des secteurs du parquet torontois ont progressé mercredi, celui de l'énergie a cédé 0,21 pour cent. Le prix du pétrole brut a pourtant grimpé de 56 cents US à 86,24 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York. L'action de la Pétrolière Impériale (TSX:IMO) a rendu 56 cents à 44,19 $.