NOUVELLES
31/10/2012 03:04 EDT | Actualisé 31/12/2012 05:12 EST

Le pétrole en hausse à New York, les raffineries redémarrent après Sandy

Les cours du pétrole ont terminé la séance en hausse mercredi à New York, les courtiers misant sur une reprise de la demande de brut après le redémarrage de plusieurs raffineries situées sur le chemin de l'ouragan Sandy.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre a gagné 56 cents à 86,24 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Après deux jours où le marché à terme du pétrole new-yorkais a été réduit aux seuls échanges électroniques en raison du passage de l'ouragan Sandy, les cotations ont repris normalement mercredi.

"Les infrastructures pétrolières commencent à reprendre leurs activités" ce qui devrait alimenter la demande en brut, a noté John Kilduff, de Again Capital.

Selon le dernier rapport de l'administration américaine, à 07H00 (11H00 GMT) mercredi, deux des six raffineries les plus exposées au passage de l'ouragan avaient retrouvé un fonctionnement normal, même si deux autres étaient encore à l'arrêt.

Cela "a largement compensé le fait que certains craignent une baisse de la demande de produits raffinés en raison de l'ouragan", qui a fortement entravé l'économie pendant plusieurs jours dans plusieurs Etats américains de la côte est, région la plus peuplée des Etats-Unis, a ajouté l'analyste.

Les réserves d'essence étaient déjà avant l'ouragan "à des niveaux particulièrement bas" et les problèmes liés aux raffineries font "craindre une pression encore plus forte" sur ce produit, a d'ailleurs remarqué Robert Yawger, de Mizuho Securities.

Les prix du brut étaient aussi aidés par l'affaiblissement du dollar, selon M. Kilduff. Cela rend plus attractif les achats de brut libellés en dollars pour les investisseurs munis d'autres devises.

jum/sl/rap