NOUVELLES
31/10/2012 05:11 EDT | Actualisé 30/12/2012 05:12 EST

Discours inaugural : le PQ appuie les projets dans la Capitale-Nationale

Le maire Labeaume s'est dit rassuré par le tout premier discours d'ouverture de session parlementaire de la première ministre Pauline Marois. « On reconfirme le Diamant, on reconfirme Samuel-de-Champlain, c'est très important », a-t-il affirmé.

Mme Marois a en effet confirmé que le Parti québécois (PQ) offrira son appui aux projets d'amphithéâtre, de la promenade Samuel-de-Champlain et de Théâtre Le Diamant.

Le maire Labeaume a ajouté qu'il était satisfait que le PQ aille de l'avant avec l'idée de confier à un organisme indépendant la tâche d'enquêter sur les incidents impliquant des policiers. « On a beaucoup prôné que les enquêtes policières soient faites par des civils. C'est ce qu'on vient de confirmer », a indiqué le maire Labeaume.

Scepticisme chez les libéraux

L'enthousiasme du maire de Québec n'est cependant pas partagé par les députés de l'opposition et anciens ministres sous le gouvernement du Parti libéral du Québec.

C'est le cas de l'ancien ministre responsable de la Capitale-Nationale, Sam Hamad, qui a indiqué que le PQ manquait de vision pour la région de Québec. Il reproche au parti de Pauline Marois d'avoir tout simplement repris des projets que les libéraux avaient mis sur les rails.

Le son de cloche est le même du côté de Christine Saint-Pierre, ex-ministre de la Culture. « Sur les questions de la culture, le Diamant, écoutez, c'est notre projet, l'amphithéâtre aussi », a-t-elle fait remarquer.