NOUVELLES
31/10/2012 02:39 EDT | Actualisé 30/12/2012 05:12 EST

Deux colonies juives non autorisées créées en Cisjordanie occupée (ONG)

Pour la première fois en sept ans, deux colonies juives non autorisées ont récemment été créées en Cisjordanie occupée, a indiqué mercredi une responsable de l'ONG israélienne anti-colonisation La Paix Maintenant.

"Une colonie sauvage, Tsofim nord, a été créée ces trois derniers mois près de l'implantation de Tsofim, proche de la ville (palestinienne) de Qalqilya", dans le nord de la Cisjordanie, a précisé à l'AFP Hagit Ofran.

"Cette colonie sauvage compte cinq caravanes et a été reliée au réseau électrique israélien. Elle a été érigée sur des terres domaniales dans un secteur où les colons projettent de construire 1.200 logements", a-t-elle ajouté.

"Une autre colonie sauvage, Nahlei Tal, qui compte 8 caravanes et une maison en dur, reliée aux réseaux électrique et d'adduction d'eau israéliens, a parallèlement vu le jour, également sur des terres domaniales, près de l'implantation de Talmon, au nord-ouest de la ville (palestinienne) de Ramallah", a encore dit Mme Ofran.

Selon elle, les autorités militaires israéliennes ont émis des ordres de destruction de ces deux points de colonisation sauvage, "mais des milliers d'ordres de destruction d'édifices construits illégalement (en Cisjordanie) attendent toujours d'être appliqués".

Plus de 340.000 Israéliens habitent dans des implantations en Cisjordanie occupée, et plus de 200.000 autres dans une douzaine de quartiers érigés à Jérusalem-Est, occupée et annexée par Israël depuis juin 1967, une mesure qui n'a pas été reconnue internationalement.

Aux yeux de la communauté internationale, toutes les colonies sont illégales, qu'elles aient ou non été autorisées par le gouvernement israélien.

ChW/feb