NOUVELLES
31/10/2012 10:56 EDT | Actualisé 31/12/2012 05:12 EST

Déclin du saumon rouge : les conclusions du juge Cohen sont attendues

Après des mois d'audiences, plus de trois millions de pages de documents, 179 témoins et plus de 25 millions de dollars dépensés sur son enquête fédérale, le rapport du juge Bruce Cohen sur la population de saumons en Colombie-Britannique est hautement attendu.

En 2009, environ un million de saumons rouges (sockeye) ont frayé la rivière Fraser, alors qu'ils devaient être dix fois plus nombreux.

Le juge Cohen doit déposer ses conclusions sur cette situation et ce qui a été entendu durant sa commission d'enquête mercredi.

Un ancien biologiste de Pêches et Océans Canada, Otto Langar, croit qu'il faut espérer que le rapport amène le gouvernement conservateur de Stephen Harper à se questionner sur ses orientations.

L'ancien employé fédéral était un intervenant à la commission. Il soutient que le juge Cohen n'a pas assez creusé le dysfonctionnement qui existait au sein de son ancien ministère.

Ce dysfonctionnement a été accentué par les compressions budgétaires et les changements législatifs qui ont affaibli la protection des habitats, estime M. Langar.

« Si nous ne prenons pas position en Colombie-Britannique, nous risquons d'avoir très peu de migrations de saumons dans une centaine d'années », dit-il.

Le juge Cohen devrait également rendre ses conclusions sur la responsabilité des fermes piscicoles controversées de la Colombie-Britannique dans le déclin de population des poissons.

« Selon ce qu'ont révélé les preuves, il est très évident que le saumon sauvage et le saumon d'élevage peuvent coexister », maintient le porte-parole de l'association des fermiers de saumon de la Colombie-Britannique, Stewart Hawthorn.

Alex Morton, qui se porte à la défense du saumon sauvage, et qui a aussi été intervenant à la commission, rétorque que « l'effondrement de la population de saumon Sockeye de la rivière Fraser a commencé exactement au moment où ces fermes se sont installées sur leurs routes de migration ».