NOUVELLES
30/10/2012 11:34 EDT | Actualisé 30/12/2012 05:12 EST

Une autre saison à l'eau

C'est une autre saison difficile qui a pris fin pour le Toronto FC. L'équipe a connu un certain succès en Ligue des champions de la CONCACAF, mais a vécu l'hécatombe en MLS.

Neuf défaites de suite pour commencer la saison, 14 matchs sans victoire pour terminer l'année. Le bilan des Reds : 5 victoires, 21 revers et 8 matchs nuls, une fiche bonne pour la 19e et dernière place dans la MLS.

« Ce n'est pas facile de rester derrière une équipe de bas de classement, a dit le milieu de terrain Terry Dunfield, mardi, au bilan de l'équipe. Nous sommes vraiment chanceux que nos partisans continuent de nous appuyer. Ils méritent mieux. »

Certains, comme l'attaquant Ryan Johnson, ont laissé plané le doute sur les qualités de l'entraîneur-chef Paul Mariner, successeur d'Aron Winter au début juin. Il a connu du succès pendant quelques matchs (une seule défaite en neuf matchs entre le 20 juin et le 18 juillet) avant que l'équipe ne connaisse une autre mauvaise séquence.

Mais plusieurs joueurs sont venus à la défense de Mariner, dont l'attaquant Éric Hassli.

« Quand il perd et qu'il entre dans le vestiaire, il a envie de tout casser et quand il gagne, il a envie d'embrasser tout le monde sur la bouche. Ça, c'est lui et c'est pour ça que t'as envie de te battre pour le remercier », a raconté Hassli.

Santé chancelante

Les nombreuses blessures n'ont pas aidé le Toronto FC non plus. Le gardien numéro un, Stefan Frei, a raté toute la saison. Le capitaine de l'équipe, Torsten Frings, et l'attaquant Danny Koevermans ont tous deux raté la majeure partie de l'année. C'est pourquoi Mariner croit qu'une place en séries en 2013 est possible.

« Nous allons garder une attitude positive et nous assurer d'avoir le bon personnel en place. Je n'ai aucun doute que nous en sommes capables », a martelé Mariner.

« Nous ne sommes pas très loin. Nous avons besoin de trois ou quatre joueurs qui peuvent avoir un impact immédiat et nous devons ajouter de la profondeur », a évalué Earl Cochrane, directeur du personnel.

Mariner ira en Europe pour tenter de dénicher de nouveaux talents, surtout pour appuyer la défense. Tous les nouveaux joueurs devraient être en place pour le début du camp d'entraînement à la fin du mois de janvier.

(D'après un reportage de Jean-François Poudrier)