NOUVELLES
30/10/2012 08:12 EDT | Actualisé 30/12/2012 05:12 EST

Produits des colonies: Israël dénonce, les Palestiniens appellent l'UE à agir

Israël a condamné un rapport publié mardi par des ONG appelant à interdire les importations de l'UE en provenance des colonies israéliennes, dénonçant une "mauvaise foi patente" tandis que les Palestiniens exhortaient l'UE à agir.

Le rapport intitulé "La Paix au rabais: comment l'Union européenne renforce les colonies israéliennes illégales", a été établi par 22 ONG, dont la Fédération Internationale des Ligues des Droits de l'Homme (FIDH), CCFD-Terre Solidaire (France), Christian Aid et l'Eglise de Suède.

"Il y a des produits qui pénètrent dans le marché européens sans problème en provenance de zones ou de territoires controversés ou en conflit ouvert. Le fait de prendre un principe universel et de le réduire au seul cas d'Israël est une preuve de mauvaise foi patente", a déclaré Yigal Palmor, porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, à l'AFP.

Selon ce rapport, alors que l'UE soutient la création d'un Etat palestinien, elle importe une quinzaine de fois plus de marchandises provenant des colonies israéliennes que des Territoires palestiniens: 230 millions d'euros par an contre 15 millions.

"Le rapport donne des chiffres très bas pour les exportations palestiniennes ignorant que les Palestiniens exportent énormément vers Israël", dénonce M. Palmor.

"Comparer les exportations d'une économie OCDE comme Israël avec les exportations de la Palestine, dont on ne peut vraiment pas dire qu'elle est au niveau des pays de l'OCDE, c'est de la malhonnêteté intellectuelle", ajoute-t-il.

Côté palestinien, la porte-parole du gouvernement Nour Odeh s'est félicitée du rapport, estimant qu'il montrait "comment l'occupation et les colonies sont très utiles pour Israël".

"Les chiffres du rapport montrent ce que nous avons toujours dit: qu'Israël ne laisse pas les Palestiniens utiliser leurs terres en zone C (60% du territoire de la Cisjordanie, sous contrôle civil et militaire israélien) et combien cette zone est importante pour l'économie palestinienne", a-t-elle déclaré à l'AFP.

"Nous encourageons tous les Etats de l'Union européenne à prendre une position claire interdisant les produits des colonies", a-t-elle plaidé.

Dans le rapport, les ONG appellent "au minimum" à l'adoption de l'étiquetage des produits des colonies "pour permettre aux consommateurs de connaître leur origine réelle".

Elles souhaitent aussi que les gouvernements européens aillent plus loin en "interdisant formellement les produits issus des colonies sur le marché de l'UE".

Israël et l'Union européenne ont signé en 2005 un accord permettant de distinguer parmi les articles exportés vers l'UE ceux produits dans les colonies.

Mais selon les ONG, la plupart des Etats membres de l'UE, dont la France, n'assurent pas un étiquetage correct, "laissant les consommateurs dans l'ignorance quant à leur origine véritable".

Seuls le Royaume-Uni et le Danemark ont demandé aux distributeurs d'étiqueter "Cisjordanie - produit d'une colonie israélienne" ou "produit palestinien", ajoute-t-elles.

dms/agr/sw