NOUVELLES
30/10/2012 07:13 EDT | Actualisé 30/12/2012 05:12 EST

Paris-Bercy - Berdych et Tsonga ne rigolent pas mais passent

Le Français Jo-Wilfried Tsonga et le Tchèque Tomas Berdych se sont qualifiés mardi pour les 8e de finale du Masters 1000 de Paris-Bercy, mais ni l'un ni l'autre n'ont eu la partie facile.

Tsonga, tête de série N.6 et finaliste sortant, n'a pas commencé de la plus glorieuse des manières sa collaboration avec son nouvel entraîneur, l'Australien Roger Rasheed.

Opposé à son compatriote Julien Benneteau, il s'est imposé au finish en trois sets 6-2, 4-6, 7-6 (7/2). Il y a beaucoup à redire sur le match de Tsonga, qui s'est retrouvé très souvent en danger sur son service, malgré ses 15 aces. Il a ainsi eu à défendre 11 balles de break.

Heureusement pour lui, il a serré les vis dans le tie-break du troisième set, pour assurer définitivement sa participation au Masters de Londres, la semaine prochaine.

Il affrontera en 8e le vainqueur du match opposant mercredi l'Espagnol Nicolas Almagro à son compatriote Albert Ramos.

Berdych, tête de série N.5, s'en est tiré un peu plus facilement face à l'Italien Andreas Seppi. Mais il a dû lâcher une fois son service et en passer par un tie break au premier set, et il a dû batailler dans le second, malgré le score (7-6 (8/6), 6-2).

Tsonga et Berdych ont en tout cas évité le sort du Croate Marin Cilic, qui a été la première tête de série à être éliminée, au 2e tour par le jeune et prometteur Polonais Jerzy Janowicz en deux sets 7-6 (8/6), 6-2.

Passé par les qualifications, Janowicz (21 ans, 2,03 m) a déjà remporté quatre matches en quatre jours à Paris, et ce sans concéder la moindre balle de break.

Le Polonais, qui oeuvre encore le plus souvent dans des Challengers, avait laissé entrevoir son potentiel à Wimbledon, où il a atteint cette année le troisième tour, avant de céder en cinq sets face à l'Allemand Florian Mayer.

La déception est rude pour Cilic, qui restait sur un quart de finale lors des deux derniers Masters 1000, à Cincinnati et Shanghai, ainsi qu'à l'US Open.

La journée a été marquée par une autre surprise presque du même acabit, avec l'élimination au 1er tour de l'Ukrainien Alexandr Dolgopolov Jr. par le Néerlandais Igor Sijsling (6-4, 6-2).

L'Espagnol Fernando Verdasco a également rendu les armes. Il a abandonné face à l'Américain Sam Querrey, alors qu'il était mené 6-1, 1-1. Ce dernier affrontera au 2e tour le Serbe Novak Djokovic, N.2 mondial.

cyb/gd