NOUVELLES
30/10/2012 09:48 EDT | Actualisé 30/12/2012 05:12 EST

Nouveau-Mexique: une fuite de matières dangereuses force une évacuation

SANTA TERESA, États-Unis - Une fuite de matières dangereuses non identifiées a rendu malade environ 200 personnes mardi au nord-ouest de la ville d'El Paso, au Texas, alors que des travailleurs d'une zone industrielle où une substance dangereuse s'est échappée se plaignaient de sensations de brûlures épidermiques, selon les autorités du Nouveau-Mexique.

Un secteur de 1,6 kilomètre entourant le parc industriel du comté de Dona Ana (Nouveau-Mexique) et le poste frontalier de Santa Teresa, qui mène au Mexique, a été évacué pendant quelques heures. L'aéroport du comté de Dona Ana a également été fermé pendant un certain temps.

Des travailleurs se trouvant à quelques kilomètres de là ont affirmé qu'ils avaient dénoté une curieuse odeur dans l'air.

En fin de journée, mardi, seul le parc industriel était toujours inaccessible, alors que les équipes d'intervention recueillaient des échantillons afin de déterminer ce qui avait pu causer ces symptomes.

Aucune blessure grave n'a été signalée, et personne n'a été hospitalisé.

Les enquêteurs se sont d'abord intéressés à l'usine Foamex — un fabricant de matelas et de mousse à matelas —, mais elle s'est élargie à d'autres endroits du parc industriel de Dona Ana, ont annoncé les autorités du Nouveau-Mexique.

Les responsables ont affirmé que des travailleurs de certains commerces situés dans le parc industriel ont été transportés à l'école secondaire de Santa Teresa par mesure préventive. Ils se plaignaient de difficultés respiratoires, de nausée et d'étourdissements.