NOUVELLES
30/10/2012 09:04 EDT | Actualisé 30/12/2012 05:12 EST

Les nouveaux passeports négligeraient les femmes et les communautés culturelles

OTTAWA - Les images de marque ornant les nouveaux passeports canadiens, dévoilés avec emphase la semaine dernière, n'accordent pas aux femmes et aux communautés culturelles l'importance qu'elles méritent, soutient un rapport demandé par Passeport Canada.

L'agence canadienne a embauché une firme spécialisée pour vérifier une dizaine de ces images de marque, pour s'assurer qu'elles n'offenseraient personne.

Huit groupes de consultation réunis dans quatre villes, en avril dernier, n'ont rien découvert «d'inapproprié ou de troublant», mais la plupart ont affirmé que le choix des photos reflétait mal la diversité du Canada.

Selon le rapport produit par Phoenix Strategic Perspectives Inc., les participants ont suggéré que l'éventail d'images soit plus représentatif du Canada, en y ajoutant plus de femmes et en mettant l'accent sur l'héritage et le caractère multiculturels du pays.

Les participants parmi les plus jeunes aux groupes de consultation ont aussi déclaré qu'il n'y avait pas suffisamment d'images du «Canada contemporain».

Les nouvelles images des passeports ont fait l'objet d'éloges de la part du ministre des Affaires étrangères, John Baird, lors d'une activité médiatique d'envergure tenue au Musée de la civilisation à Gatineau — qui doit bientôt devenir le Musée canadien de l'histoire.

«Elles disent au monde ce que nous sommes : une nation bâtie sur les principes de liberté, de démocratie, de droits de la personne et de la primauté du droit», avait-il déclaré au sujet de ces images.

La liste des images de marque inclut la goélette Bluenose, la pose du dernier crampon sur le chemin de fer du Canadien Pacifique en 1885, les chutes Niagara et les édifices du Parlement, entre autres.