NOUVELLES
30/10/2012 11:44 EDT | Actualisé 30/12/2012 05:12 EST

La police arrête 61 Syriens dans le sud de la Jordanie

La police jordanienne a annoncé avoir arrêté mardi 61 ressortissants syriens qui se déplaçaient en camion près de la ville de Maan, bastion islamiste dans le sud du royaume.

"Une patrouille de police dans le gouvernorat de Maan a saisi aujourd'hui (mardi NDLR) trois camions transportant 61 Syriens, qui sont actuellement en détention. Les chauffeurs ont également été arrêtés", selon un communiqué de la direction jordanienne de la sécurité publique.

"Une enquête est en cours pour déterminer leur identité et la raison pour laquelle ils voyageaient à bord de ces camions", indique encore le communiqué, sans plus de précision.

Le passé de Maan est marqué par des rebellions sanglantes, notamment au début du siècle dernier, quand la ville a été le berceau de la Grande révolte arabe qui sonné le glas de l'empire ottoman.

La Jordanie, qui estime accueillir sur son sol 200.000 réfugiés syriens, a arrêté la semaine passée sept Syriens équipés notamment de talkie-walkie "sophistiqués", du matériel considéré comme illégal dans le royaume.

Ces arrestations étaient intervenues quelques jours après qu'Amman a annoncé avoir démantelé un réseau lié à Al-Qaïda prévoyant de mener des attentats suicide visant des centres commerciaux et des intérêts diplomatiques dans le royaume.

Amman a rehaussé les mesures de sécurité le long de sa frontière avec la Syrie depuis le début mi-mars 2011 d'un soulèvement contre le président syrien Bachar al-Assad, qui s'est militarisé au fil du temps.

akh/cnp/sw