NOUVELLES
29/10/2012 11:27 EDT | Actualisé 29/12/2012 05:12 EST

Un mort et des milliers de foyers canadiens privés d'électricité

La colère de Sandy s'est fait sentir dans la nuit de lundi à mardi au Canada, mais les dommages ont été moins importants que ce que l'on craignait. Plus de 40 000 foyers de l'Ontario et du Québec étaient toujours privés d'électricité mardi soir, mais le rétablissement de l'électricité s'effectue graduellement.

En Ontario, 37 000 foyers sont privés d'électricité, dont plusieurs dans la région de Toronto et le secteur de la baie Georgienne.

Au Québec, 3700 foyers étaient toujours sans électricité à 22 h, essentiellement dans les Laurentides et dans Lanaudière. Hydro-Québec rapportait quelque 43 000 coupures d'électricité dans la matinée.

La société d'État assure que d'ici la fin de la soirée, l'électricité sera rétablie chez la majorité des clients.

Les pannes ont été essentiellement provoquées par les forts vents, qui occasionnent des bris sur les équipements aériens.

Sandy, un ouragan de catégorie 1 devenu tempête post-tropicale après avoir touché terre au New Jersey plus tôt lundi, est arrivé au Canada par le sud de l'Ontario.

Les grands vents ont cessé en milieu de journée mardi, selon les prévisions d'Environnement Canada.

Les régions de Sept-îles et de Gaspé pourraient encore connaître de fortes vagues. De la pluie était également attendue dans Charlevoix, au Québec, ainsi que dans l'ouest des Maritimes.

Les perturbations météorologiques entraînées par Sandy au Canada devraient commencer à s'estomper mercredi, mais de faibles pluies sont prévues jusqu'à vendredi.

Une femme meurt en Ontario

Les vents ont fait une victime à Toronto. Une femme, qui marchait dans le centre-ville vers 19 h 30 lundi soir, a été heurtée par un panneau de signalisation emporté par le vent. Les policiers ont indiqué qu'elle avait été déclarée morte sur les lieux. Les vents ont atteint des vitesses supérieures à 80 km/h dans certains secteurs du Sud ontarien.

Les sociétés d'électricité à l'oeuvre

Hydro-Québec, Ottawa Hydro et Toronto Hydro avaient prévu le coup et mobilisé des équipes pour répondre à toute urgence. Hydro-Québec a précisé que des équipes additionnelles pourraient être rappelées au travail en cas de besoin. L'an dernier, l'ouragan Irène avait privé d'électricité 250 000 foyers québécois.

Les transports perturbés

À l'exception des pannes de courant, c'est surtout dans les aéroports que les effets de Sandy se sont fait sentir au Canada. Des dizaines de vols à destination et en provenance du nord-est des États-Unis ont été annulés en raison des intempéries, de même que plusieurs vols intérieurs au Canada, notamment vers Toronto.

La compagnie Porter a annulé tous ses vols à l'aéroport Billy Bishop du centre-ville de Toronto jusqu'à mardi soir.

À l'aéroport Pearson de Toronto, quelque 400 vols ont été annulés. Plus de 165 vols ont en outre été annulés à l'aéroport Montréal-Trudeau.

La marine marchande était toujours immobilisée mardi dans les Grands Lacs, alors que les équipages attendent que les vagues atteignant parfois 6 mètres s'apaisent à la suite du passage de Sandy.

Via Rail a maintenu ses liaisons en Ontario, au Québec et dans les Maritimes, mais certains trains ont connu des retards. La Société invite les voyageurs à consulter le viarail.ca ou composer le 1 888 VIA RAIL (1 888 842 7245).