NOUVELLES
29/10/2012 11:46 EDT | Actualisé 29/12/2012 05:12 EST

Un match presque parfait

Alex Smith n'a pas l'habitude des performances éclatantes. Mais il s'est dangereusement approché de la perfection lors du match du lundi soir de la semaine 8.

Le quart des 49ers de San Francisco (6-2) a livré une performance sans faille et a guidé les siens à une victoire de 24-3 sur les Cards de l'Arizona (4-4), à Glendale.

Smith a disputé une première demie d'anthologie, avec une seule passe ratée en 15 tentatives. Ses gains ont totalisé 146 verges et deux de ses passes ont été lancées pour des touchés, les deux à Michael Crabtree.

Le passeur de 28 ans a poursuivi son travail de destruction d'entrée de jeu en deuxième demie. Il a alors réussi ses trois premières passes, la troisième au vétéran Randy Moss sur 47 verges pour un majeur.

Smith a terminé sa journée de travail avec 18 passes réussies sur 19. S'il avait complété une passe de plus, il aurait signé une première dans l'histoire de la NFL. Aucun quart n'a compté à sa fiche un seul relais incomplet avec au moins 20 passes tentées.

Le rival de Smith, John Skelton, n'a pas chômé : 32 en 52 pour 290 verges. Ses statistiques ne doivent pas faire oublier l'inertie de l'attaque au sol des Cards, qui n'ont amassé que 7 verges par la course.

Le début de la saison parfait des Cards n'est maintenant plus qu'un lointain souvenir. La bande à Larry Fitzgerald a perdu à ses quatre dernières sorties.