NOUVELLES
29/10/2012 10:10 EDT | Actualisé 29/12/2012 05:12 EST

Tunis: la police proteste après une agression salafiste présumée

Le syndicat de la garde nationale de Tunisie a appelé les agents à porter à partir de lundi et durant trois jours un brassard rouge, pour protester contre l'agression de l'un des leurs par un militant salafiste présumé dans la nuit de samedi à dimanche.

Le chef de la brigade de sécurité publique de la Manouba (banlieue de Tunis), Wissem Ben Slimane, 35 ans, a expliqué avoir été attaqué par un assaillant armé d'un hachoir, qui l'a blessé à la tête, à l'antenne de la chaîne nationale depuis son lit d'hôpital.

L'agression a eu lieu lorsque des agents de la garde nationale --l'équivalent de la gendarmerie-- ont essayé de stopper une bagarre entre des revendeurs clandestins d'alcool et un groupe de salafistes, dans un quartier populaire de la Manouba.

"L'agresseur est toujours en fuite, et les recherches se poursuivent pour déterminer les responsabilités et arrêter les coupables", a précisé à l'AFP le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Khaled Tarrouche.

Selon lui, "le ministère est bien décidé à poursuivre les débordements commis par ces groupes qui veulent se substituer à l'Etat", en allusion aux islamistes radicaux.

Dans un communiqué, l'Union nationale des syndicats des forces sécuritaires a dénoncé cette agression et a appelé le ministère et la société civile "à soutenir les forces sécuritaires et à dénoncer des actes de violence organisés commis contre les agents de sécurité".

Depuis la révolution du 14 janvier 2011, plusieurs actes de violences imputés à des islamistes radicaux ont été enregistrés en Tunisie.

L'évènement le plus marquant reste l'attaque de l'ambassade américaine en septembre qui a fait quatre morts et des dizaines de blessés, à la suite d'une manifestation contre un film islamophobe produit aux Etats-Unis.

Le gouvernement tunisien, dirigé par les islamistes d'Ennahda, est accusé notamment par l'opposition de complaisance à l'égard de la mouvance salafiste.

kl/alf/tg/sw