NOUVELLES
29/10/2012 04:11 EDT | Actualisé 28/12/2012 05:12 EST

Ottawa dit s'attaquer à la fertilisation des océans

Le Canada assure ses partenaires qu'il n'a jamais autorisé une expérience controversée de fertilisation des océans menée en eaux internationales au large de la Colombie-Britannique.

La directrice de la délégation canadienne à la rencontre de l'Organisation maritime internationale, à Londres, a fait une déclaration au sujet de cet incident lundi, à l'ouverture des travaux qui réunissent des pays qui ont signé un moratoire de l'ONU sur la fertilisation des océans.

Sue Milburn-Hopwood a déclaré que l'expérience réalisée par un groupe autochtone met en relief la nécessité d'adopter de manière urgente des règles pour encadrer la fertilisation des océans et les autres activités touchées par le moratoire.

Le groupe Haida Salmon Restoration a déversé plus de 100 tonnes métriques de minerai de fer dans l'océan, dans l'espoir de provoquer un développement accéléré de plantes aquatiques, qui aurait favorisé le retour des saumons.

De nombreux scientifiques ont condamné cette expérience, qui contreviendrait à plusieurs traités internationaux.

Mme Milburn-Hopwood a ajouté que le gouvernement canadien continue à étudier les répercussions de l'expérience réalisée à la fin du mois de juillet.