NOUVELLES
29/10/2012 07:31 EDT | Actualisé 29/12/2012 05:12 EST

GP d'Inde - Le baromètre, équipe par équipe: Red Bull intouchable

L'écurie Red Bull a remporté dimanche au GP d'Inde sa 7e victoire de la saison (cinq pour Sebastian Vettel, deux pour Mark Webber), alors que Ferrari est encore monté sur le podium et reste devant McLaren au classement constructeurs: le baromètre, équipe par équipe.

En hausse: Red Bull, Ferrari, McLaren, Williams

Red Bull: Vettel vainqueur, Webber 3e

Quand les monoplaces bleu foncé sont dans une telle configuration, elles sont inarrêtables, surtout quand le circuit convient parfaitement au pilote-vedette, Vettel. Webber a joué à la perfection son rôle de deuxième pilote... et de paratonnerre. Il a été le seul des deux à perdre l'usage de son KERS (système de récupération d'énergie au freinage), ce qui a permis à Alonso de le doubler.

Ferrari: Alonso 2e, Massa 6e

Comme Alonso est excellent pour positiver, il a remarqué que les Ferrari étaient moins larguées en course qu'aux essais et en a profité pour faire une nouvelle course parfaite, même s'il ne pouvait pas gagner. Et comme Massa a été très bon, une fois de plus, la Scuderia a marqué quatre points de plus que McLaren et reste 2e du championnat constructeurs. C'est toujours ça de pris.

McLaren: Hamilton 4e, Button 5e

Les deux Anglais se sont bien repris après un week-end catastrophique en Corée et ont marqué des points, mais sans pouvoir viser le podium. Leurs pneus mais aussi leurs MP4-27 n'étaient pas assez performants pour aller chercher les Red Bull et un Alonso bénéficiant d'une plus grande vitesse de pointe en ligne droite.

Williams: Senna 10e, Maldonado 16e

Ca ne se voit pas encore vraiment, mais Williams va mieux, le rythme de course était bon et Senna marque encore le point symbolique de la 10e place, pour la 4e fois cette saison, après avoir dépassé Rosberg. Maldonado aurait pu finir tout près des points... s'il n'avait pas crevé un pneu en s'accrochant avec Kobayashi.

Stables: Lotus, Force India, Caterham, Marussia

Lotus: Räikkönen 6e, Grosjean 9e

Nouveau tir groupé dans le Top 10, mais impossible de doubler les voitures de devant, faute de vitesse de pointe, et la bonne gestion des pneus, avec des stratégies inverses pour les deux pilotes, n'a pas suffi à compenser. Räikkönen marque des points pour la 16e fois en 17 courses mais sa 3e place est de plus en plus menacée. Grosjean n'a pris aucun risque au départ et gagne deux places par rapport à sa place sur la grille.

Force India: Hülkenberg 8e, di Resta 12e

L'écurie indienne a marqué devant son public et son patron, Vijay Mallya, grâce à Hülkenberg qui a pris quatre points à l'issue d'une course sérieuse, entre les deux Lotus. Moins bon équilibre général tout le week-end sur la voiture de di Resta et donc résultat moins bon que son coéquipier, après des qualifications ratées.

Caterham: Petrov 17e, Kovalainen 18e

Le Russe termine encore devant le Finlandais, au terme d'un dimanche où les deux monoplaces malaisiennes ont encore terminé devant les deux Marussia, mais avec une marge plus réduite que d'habitude, en fin de course, malgré leurs avantages techniques (moteur Renault, KERS).

Marussia: Pic 19e, Glock 20e

Encore les deux voitures à l'arrivée, juste derrière les Caterham, et surtout un très bon départ de Pic, qui a gagné cinq places au premier virage. En fin de course, les drapeaux bleus agités à répétition pour prévenir les pilotes de l'arrivée des leaders, juste derrière eux, ont cassé le rythme.

En baisse: Mercedes, Sauber, Toro Rosso, HRT

Mercedes: Rosberg 11e, Schumacher 22e

Les Allemands n'y arrivent plus, car la W03 n'est pas assez rapide et l'un des deux pilotes, à chaque course, a un problème dès le départ. Cette fois-ci c'était au tour de "Schumi", pneu crevé après avoir été touché par Vergne, et course fichue. Rosberg a fait ce qu'il a pu mais a terminé à la porte des points. Vivement 2013, avec Hamilton.

Sauber: Kobayashi 14e, abandon de Pérez

Deuxième zéro pointé d'affilée pour les deux compères, le Japonais ayant touché Maldonado et le Mexicain ayant touché Ricciardo, ce qui a mis fin à leurs espoirs de rentrer dans les points et de revenir sur Mercedes au classement des constructeurs, alors que l'occasion était belle.

Toro Rosso: Ricciardo 13e, Vergne 15e

Course gâchée dès le premier tour, dans l'emballage du départ, puis parcours anonyme dans le gros du peloton, histoire d'accumuler encore un peu d'expérience en attendant 2013.

HRT: Karthikeyan 21e, abandon de De la Rosa

Devant son public, Karthikeyan a terminé la course, tant bien que mal, alors que De la Rosa, privé de freins en surchauffe totale, a arrêté les frais aux deux tiers de la course.

dlo/ep/jgu