NOUVELLES
29/10/2012 05:35 EDT | Actualisé 29/12/2012 05:12 EST

Chrysler engrange un bénéfice en hausse de 80% pour son 3e trimestre

DÉTROIT - Chrysler a vu son bénéfice bondir de 80 pour cent au troisième trimestre, ce que le constructeur automobile a attribué à la vigueur de ses ventes aux États-Unis.

Le bénéfice net de 381 millions $ US du plus récent trimestre se compare à celui de 212 millions $ US réalisé à la même période l'an dernier.

Les ventes de véhicules Chrysler ont progressé de 13 pour cent aux États-Unis, où le constructeur réalise les trois quarts de ses revenus. La société y a vendu près de 417 000 automobiles et camions, sous les bannières Jeep, Dodge, Ram, Fiat et Chrysler.

Aujourd'hui détenue majoritairement par le constructeur italien Fiat, la société de Detroit a connu une transformation depuis son passage, en 2009, sous la protection contre la faillite. Elle a affiché des profits depuis l'an dernier et soutient maintenant Fiat, dont les ventes sont en décroissance en Europe.

Contrairement à ses constructeurs rivaux à Detroit, General Motors et Ford Motor, Chrysler réalise peu de ventes en Europe et ses profits ne sont pas érodés par des pertes là-bas.

Les affaires de Chrysler ont été aidées par la mise en vente, à partir de 2010, d'une série de versions rajeunies d'automobiles et de camions. Ces modèles comprennent le Jeep Grand Cherokee, le camion Ram et la Chrysler 200.

Les revenus trimestriels de Chrysler ont grimpé de 18 pour cent à 15,5 milliards $ US, alors que les ventes mondiales ont progressé de 12 pour cent.

La société a engrangé un bénéfice cumulatif de 1,29 milliard $ US pour les neuf premiers mois de l'exercice financier et elle a indiqué que ses prévisions de profits pour 2012 étaient toujours de 1,5 milliard $ US.

Chrysler estime toujours être en mesure de livrer 2,3 à 2,4 millions de véhicules partout dans le monde cette année, ainsi que de générer un chiffre d'affaires de 65 milliards $ US.