NOUVELLES
29/10/2012 06:55 EDT | Actualisé 29/12/2012 05:12 EST

Après un autre échec, les Tigers pourraient être de nouveau occupés cet hiver

DÉTROIT - Bâtis pour remporter la Série mondiale dès cette saison, les Tigers de Detroit seront finalement passés très près d'atteindre leur objectif.

Ils se dirigent maintenant vers une autre saison morte qui pourrait être passablement occupée.

Même si les Tigers sont champions en titre de la Ligue américaine, leur élimination en quatre matchs par les Giants de San Francisco en Série mondiale laissera de toute évidence un goût amer dans Motown. Et il faut se rappeler que n'eut été de la déconfiture de fin de saison des White Sox de Chicago, les Tigers n'auraient jamais participé aux séries éliminatoires.

«Nous avons manqué notre opportunité de devenir l'attraction principale. Nous avons été battus par les Giants, a commenté le gérant des Tigers Jim Leyland. Ils ont été l'attraction principale. Nous avons participé au combat des poids lourds, et nous avons été battus.»

Leyland dirigeait l'équipe en écoulant un contrat d'une saison seulement. Le directeur général Dave Dombrowski et lui ont tenté d'éviter de dévoiler publiquement les détails des discussions concernant l'avenir du gérant avant l'arrivée à échéance de la campagne, et en conséquence ce sera probablement l'une des priorités à régler cet hiver.

Si Leyland revient, il pourra encore compter sur un noyau de joueurs talentueux qui peut pratiquement rivaliser avec n'importe quelle équipe des Ligues majeures. Justin Verlander pourrait remporter son deuxième trophée Cy Young consécutif, et il sera de nouveau appuyé par les droitiers Max Scherzer et Doug Fister, qui sont devenus des pièces essentielles de la rotation des Tigers.

Le gagnant de la triple couronne Miguel Cabrera a maintenant atteint son plein potentiel, et Prince Fielder s'est parfaitement acclimaté aux Tigers après avoir ratifié un contrat de 214 millions $US durant la saison morte.

C'est cette décision qui a envoyé le message aux autres équipes des Ligues majeures disant que les Tigers étaient sérieux et qu'ils convoitaient le titre dès cette saison. Ils ont certes connu un début de saison discret après que leur frappeur de choix Victor Martinez se soit blessé sérieusement à un genou, le forçant à rater l'intégralité de la saison 2012. Les Tigers ont alors pris une décision déterminante en mettant Fielder sous contrat.

Ils ne se sont pas facilement adjugés le titre de la section centrale de l'Américaine, contrairement à ce que plusieurs anticipaient. Les Tigers ont plutôt compilé une fiche de 88-74, s'accrochant juste assez pour devancer les White Sox par trois matchs seulement.

Mais Verlander a réussi un jeu blanc contre les Athletics d'Oakland lors du match no 5 de la série de divisions, et les Tigers ont balayé les Yankees de New York en série de championnat de l'Américaine, attisant l'espoir voulant que l'équipe atteigne son plein potentiel au bon moment.

«Nous devons être fiers de ce que nous avons accompli cette saison», a commenté Cabrera. «Nous avons traversé plusieurs obstacles, nous avons vécu des hauts et des bas.»

Certes, les Tigers ont connu une saison en dents de scie, mais ils savent que la fenêtre d'opportunité pour remporter la Série mondiale est encore bien ouverte.

«Nous avons connu un beau parcours, a rappelé le gaucher Phil Coke. Nous avons simplement connu une léthargie au mauvais moment.»