NOUVELLES
28/10/2012 05:18 EDT | Actualisé 28/12/2012 05:12 EST

WEC/Six Heures de Shanghai: victoire de Toyota, Tréluyer champion du monde

La Toyota TS030 Hybrid de l'Autrichien Alexander Wurz et du Français Nicolas Lapierre a remporté dimanche les Six Heures de Shanghai, et le Français Benoît Tréluyer, 3e dans une Audi, est devenu champion du monde des pilotes d'endurance.

Partie en pole position, la seule Toyota engagée, équipée d'un moteur essence, s'est arrêtée une fois de plus au stand (7 fois au lieu de 6), par rapport aux deux Audi, à motorisation diesel, et a terminé avec une minute d'avance sur l'Audi du Danois Tom Kristensen, huit fois vainqueur des 24 Heures du Mans, et de l'Ecossais Allan McNish.

L'autre Audi R18 e-tron quattro a aussi terminé dans le même tour, à une minute et 42 secondes de la Toyota victorieuse.

Grâce à cette 3e place, Tréluyer, associé comme d'habitude au Suisse Marcel Fässler et à l'Allemand André Lotterer, avec qui il a remporté les deux dernières éditions des 24 Heures du Mans, est champion du monde des pilotes pour cette saison inaugurale du Mondial d'endurance (WEC).

C'est la troisième victoire d'une Toyota en endurance cette saison, après les Six Heures de Sao Paulo en septembre, puis les Six Heures de Fuji il y a 15 jours. Dans les affrontements directs entre les deux grands constructeurs automobiles, Toyota a donc égalisé avec Audi, à 3 victoires partout.

Le titre mondial des constructeurs était déjà garanti à Audi, vainqueur des quatre premières manches de la saison dont les 24 Heures du Mans, qui comptaient double, en juin, et deux courses en l'absence de Toyota, à Sebring (Floride) et à Spa (Belgique), en début de saison.

dlo/jgu