Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Pfizer annonce 300 licenciements, surtout à son siège social de Montréal

MONTRÉAL - Le géant de l'industrie pharmaceutique Pfizer a annoncé environ 300 licenciements à travers le Canada, la plupart à Montréal.

Une porte-parole de Pfizer Canada, Julie-Catherine Racine, a indiqué dimanche que les compressions seront réparties dans plusieurs installations, mais que la majorité seraient effectuées au siège social de l'entreprise à Kirkland, dans l'ouest de l'île de Montréal.

Dans un communiqué, Mme Racine a précisé qu'après un examen rigoureux de la structure de l'organisation et des compétences nécessaires à l'avenir, Pfizer Canada avait entamé une restructuration dans plusieurs divisions de ses activités canadiennes.

Pfizer envisage de réduire d'environ 11 pour cent ses effectifs au Canada, a-t-elle dit.

L'entreprise a récemment complété des mises à niveau de 31,7 millions $ dans son centre montréalais de production et de distribution. Le gouvernement du Québec a contribué au projet à hauteur de 2,7 millions $.

Pfizer emploie 2700 personnes à travers le Canada, dont 1800 au Québec.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.