NOUVELLES
28/10/2012 04:22 EDT | Actualisé 28/12/2012 05:12 EST

Les points chauds en Europe - Un de chute pour le Bayern et Chelsea

Invincibles jusque-là, le Bayern Munich et Chelsea ne le sont plus après les venues du Bayer Leverkusen et de Manchester United, même si, aussi contrariants qu'ils soient, ces revers ne les empêchent pas de conserver la tête de leur championnat.

Allemagne: Sans Ribéry, touché en C1 à Lille, mais avec Robben qui a rejoué pour tenter d'inverser la tendance, le Bayern a essuyé son 1er revers de la saison en championnat après huit victoires, à domicile de surcroît (2-1). L'heureux vainqueur du jour n'est autre que Leverkusen (5). Malgré tout, les Bavarois conservent quatre point d'avance sur Schalke (2), plus sobre (1-0) devant Nuremberg (15) qu'à Arsenal mercredi! Dominé (2-1) par Stuttgart (8), Francfort recule à la 3e place, mais le trou est fait avec Dortmund (4), qui a joué et gagné (2-0) à Fribourg (12) sous la neige. Libéré par le licenciement de Magath, Wolfsburg a retrouvé de belles couleurs (4-1) à Düsseldorf (13) avec Köstner, l'ex-entraîneur de sa réserve, sur le banc. L'ex-lanterne rouge est désormais 16e.

Angleterre: En recevant United, Chelsea avait l'occasion d'assommer la concurrence, mais après le passage des Red Devils, ce sont les Blues qui sont sonnés. Malgré sa 1re défaite (3-2) entériné par un arbitre en dessous de tout, Chelsea, qui est revenu de 0-2 à 2-2 avant de finir à 9, conserve toutefois la tête avec un point d'avance sur la doublette mancunienne (22 contre 21). A Stamford Bridge, van Persie a marqué pour la 7e fois et conserve la tête du classement des buteurs avec Ba, l'attaquant de Newcastle (10) vainqueur de WBA (8) à l'arrachée (2-1). City aussi a eu toutes les peines du monde à dominer Swansea avant un but de Tevez. Avec un succès (2-1) à Southampton (19), Tottenham complète le quatuor de tête, mais avec 17 points seulement, un léger trou est fait. Derrière, Everton a laissé passer une occasion de grimper d'un étage en concédant un nul (2-2) à son rival Liverpool (12). Enfin, Arsenal peut remercier l'arbitre qui a accordé un but hors-jeu (1-0) contre QPR (20) car sinon les Gunners laborieux (6) seraient encore plus décrochés.

Espagne: Devant, Barcelone et l'Atletico Madrid continuent d'impulser un rythme qui fait des ravages derrière. Après deux succès respectifs et significatifs contre le Rayo Vallecano (5-0, doublé de Messi) et Osasuna (3-1), ils comptent maintenant 25 points. Accroché par l'Espanyol (0-0), Malaga (3) concède du terrain, immédiatement grappillé par le Real, très large vainqueur (5-0) à Majorque. Après deux nouveaux buts de Ronaldo, Madrid (4) a désormais 17 points, un de moins que le 3e. En bas, l'Athletic Bilbao continue de s'enfoncer après son revers à San Mames (2-1) contre Levante (6). Le finaliste de la C3 est désormais 16e.

Italie: Vainqueur (1-0) à Catane dans des conditions douteuses avec un but sicilien valable refusé et un but turinois validé malgré un hors-jeu, la Juventus continue son cavalier seul en tête du championnat avec 25 points. Peu à peu, l'opposition se nivelle derrière même si Naples et l'Inter restent à bonne distance avec respectivement 22 et 21 points après leur victoire contre le Chievo (1-0) et à Bologne (3-1). En revanche, les Romains calent après les défaite (0-1) de la Lazio (4) chez la Fiorentina (5) et celle (3-2) de la Roma (6) chez elle contre l'Udinese (8) du toujours virevoltant Di Natale. Bonne mais difficile réaction en revanche du Milan AC contre Gênes (1-0), après des jours troublés. Avec dix points, les Lombards restent cependant en milieu de tableau (12).

cd/smr