NOUVELLES
28/10/2012 03:28 EDT | Actualisé 27/12/2012 05:12 EST

L'alliance Likoud-Israël Beiteinou suscite la grogne (médias)

La décision du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et de son chef de la diplomatie Avigdor Lieberman de faire liste commune aux élections du 22 janvier suscite la grogne dans leurs partis respectifs, ont indiqué dimanche les médias israéliens.

"Un grand nombre de ministres, de députés et militants du Likoud (le parti de droite de M. Netanyahu) pensent que cette alliance portera atteinte à leur formation", écrit le principal quotidien Yédiot Aharonot.

"La moitié des ministres du Likoud est hostile à cette décision ou sceptique à son sujet", ajoute-t-il.

Le quotidien fait état d'un sondage de la Chaîne Dix privée publié en fin de semaine selon lequel 26% des électeurs du Likoud sont hostiles à la liste unie avec Israël Beiteinou (droite nationaliste) de M. Lieberman, contre 58% qui l'approuvent, et 22% affirmant vouloir s'abstenir au scrutin du 22 janvier.

Le sondage révèle par ailleurs que 35% des électeurs d'Israël Beiteinou sont hostiles à l'alliance avec le Likoud, contre 51% qui l'approuvent.

La "Dix" a également rendu public un autre sondage dimanche soir créditant la liste Likoud-Israël Beiteinou de seulement 35 sièges alors que les deux partis disposent dans le Parlement sortant d'un total de 42 sièges (27 pour le Likoud et 15 pour Israël Beiteinou).

Mais selon le sondage, le bloc de droite mené par Benjamin Netanyahu avec le soutien d'autres formations religieuses et d'extrême-droite obtiendrait une majorité de 64 sièges sur 120 face à l'opposition centriste et de gauche.

Le quotidien Maariv cite pour sa part un ministre du Likoud qui reproche à M. Netanyahu d'avoir mis le parti "dans une situation impossible. Il ne nous a pas consultés (...) Il a parié sur notre avenir, uniquement pour s'assurer un troisième mandat au pouvoir", a-t-il affirmé sous le couvert de l'anonymat.

Cette grogne survient alors que les quelque 3.700 membres de la Convention du Likoud doivent se réunir lundi à Tel-Aviv pour approuver l'alliance de MM. Netanyahu et Lieberman.

Le ministre sans portefeuille Michael Eitan est le seul membre du gouvernement et du Likoud à s'être prononcé publiquement contre la liste commune avec Israël Beitenou. "Cette initiative constitue une erreur qui va porter atteinte au Likoud", a affirmé M. Eitan dans un communiqué.

Il a exigé un vote à bulletins secrets au sein de la Convention du Likoud sur la fusion des deux listes alors que M. Netanyahu préconise un vote à main levée de crainte d'une force opposition à son initiative.

Interrogé sur cette grogne dimanche à la radio publique, M. Lieberman a affirmé que "la liste Likoud-Israël Beiteinou représente tout le spectre politique du centre-droit, et nous n'avons pas à craindre quoi que ce soit au niveau électoral".

ChW-jlr/sw