NOUVELLES
28/10/2012 12:26 EDT | Actualisé 28/12/2012 05:12 EST

La capsule Dragon larguée dans l'espace par le bras robotisé de l'ISS

La capsule non-habitée Dragon de la société américaine SpaceX a été larguée dimanche du bras robotisé de la Station spatiale internationale (ISS) où elle était amarrée depuis le 10 octobre en vue de son retour sur terre, a confirmé la Nasa.

La capsule, décrochée à 13H29 GMT du bras manoeuvré par un des six astronautes de l'avant-poste orbital, a commencé ensuite à s'éloigner à l'aide de ses moteurs orbitaux.

La prochaine étape sera le décrochage de l'orbite à l'aide de ses moteurs orbitaux qui seront allumés à cette fin pendant une dizaine de minutes pour permettre de freiner sa vitesse.

Son amerrissage parachuté dans l'océan Pacifique au large des côtes de Californie (ouest) est prévu vers 19H20 GMT.

Dragon, qui a effectué la première livraison commerciale de fret à l'ISS pour le compte de la Nasa, avait été le premier vaisseau privé à s'ammarrer à la Station en mai lors d'un vol de démonstration. Il s'agit de la deuxième visite de Dragon à la Station.

Le vaisseau automatique a livré 454 kilos d'équipements, de fourniture et de provisions à l'avant-poste orbital et ramène 758 kilos sur la Terre dont des expériences scientifiques et des matériels usagés.

Le centre de la Nasa à Houston au Texas (sud-est) a contrôlé toute la manoeuvre de désamarrage et de largage de Dragon, un vaisseau de six tonnes en forme de cloche, tandis que le centre de contrôle de SpaceX à Hawthorne (Californie) prend entièrement en main les opérations de retour dans l'atmosphère, la Nasa apportant son soutien entre autres pour les communications.

js/lor