Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Des résidents incommodés par une poussière rougeâtre à Limoilou

Des résidents du Vieux-Limoilou ont eu une mauvaise surprise vendredi en constatant qu'une poussière rougeâtre s'était répandue sur leurs voitures et devant leurs demeures.

Il s'agit d'oxyde de fer, selon les responsables de l'environnement à la Ville. Une erreur de manutention dans le Port de Québec serait à l'origine de l'incident.

C'est une résidente de la 2e rue à Limoilou, Véronique Lalande, qui a alarmé les autorités. Des techniciens de la ville de Québec spécialisés environnement se sont rendus sur place, puis le dossier a en été transféré à Urgence-Environnement.

Madame Lalande soutient avoir eu de la difficulté à obtenir de l'information et se questionne sur la façon dont l'incident a été géré.

« Si ça avait été un produit légèrement plus toxique? Selon moi, c'est un bon coup de semonce, je ne suis pas sûre que la gestion de ce genre d'événements là est optimale, moi je ne me sens pas rassurée », explique-t-elle.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.