NOUVELLES
27/10/2012 02:46 EDT | Actualisé 27/12/2012 05:12 EST

RDC: au moins 5 blessés graves dans un stade avant un match

Au moins cinq personnes, dont deux policiers et trois supporters, ont été grièvement blessés avant un match de football - finalement annulé - entre deux équipes de Lubumbashi, dans le sud-est de la République démocratique du Congo.

"Deux policiers et trois supporters grièvement blessés" avant le match entre Saint-Eloi Lupopo et TP Mazembe, les deux plus grands clubs de Lubumbashi, a déclaré samedi à l'AFP une source policière, précisant qu'il y avait aussi "plusieurs blessés légers".

Ces clubs devaient s'affronter au stade Frédéric Kibasa-Maliba de Lubumbashi, mais selon des témoins, les supporters d'un camp et de l'autre se lançaient des projectiles avant la rencontre. La situation a dégénéré et la police est intervenue en jetant du gaz lacrymogène.

Alors que l'assistance fuyait le gaz, un portail a cédé et s'est écroulé sur les fans du Lupopo, faisant trois blessés graves. Les policiers ont quant à eux été blessés - un à la tête et l'autre aux jambes - par des pierres lancées par des supporters protestant contre le jet de lacrymogène.

Les cinq blessés graves ont été admis à l'hôpital Sendwe, le plus important de la capitale du Katanga, où se trouve Lubumbashi. Le match de ligue nationale entre Lupopo et Mazembe a été annulé.

En fin de journée, suite à ces incidents, la source policière a expliqué que l'ambiance était "chaude" à Lubumbashi, où se trouve actuellement le président Joseph Kabila, de retour d'Afrique du Sud.

str-hab/bvo