NOUVELLES
27/10/2012 09:51 EDT | Actualisé 27/12/2012 05:12 EST

Le roi d'Arabie appelle l'ONU à condamner les atteintes aux religions

Le roi Abdallah d'Arabie saoudite a appelé samedi l'ONU à adopter une résolution condamnant toute atteinte aux religions monothéistes.

Dans un discours devant des délégations du monde musulman venues en pèlerinage à La Mecque, le souverain saoudien a appelé "l'ONU à adopter une résolution condamnant tout Etat ou groupe portant atteinte aux religions monothéistes et aux prophètes".

"Il est du devoir de tout musulman de défendre sa religion et les prophètes", a encore dit le souverain qui recevait les délégations dans son palais de Mina, près de La Mecque, où les fidèles achevaient samedi les derniers rites du pèlerinage annuel.

L'Arabie saoudite, qui abrite les deux premiers lieux saints de l'islam, avait condamné le film islamophobe "L'Innocence des musulmans", dénigrant le prophète Mahomet, mais aussi les violences qu'il a entraînées, notamment des attaques contre des représentations américaines.

Par ailleurs, le roi Abdallah a insisté sur la nécessité de maintenir "l'unité de la nation musulmane, et de garder les rangs des musulmans unis face aux ennemis".

Il a affirmé que le dialogue entre musulmans était "un devoir sacré", estimant que "la division et l'extrémisme menacent les espoirs des musulmans". Selon lui, le dialogue "renforce la modération" et permet de lutter contre l'extrémisme.

Le souverain a défendu son idée de créer un centre pour le dialogue entre musulmans sunnites et chiites, proposée lors d'un sommet islamique en août dernier.

Il a souligné que l'objectif d'un tel centre "n'est pas de parvenir nécessairement à un accord sur les questions théologiques, mais de trouver des solutions aux divisions et d'instaurer la coexistence entre les différentes branches" de l'islam.

aa/at/feb