NOUVELLES
27/10/2012 12:54 EDT | Actualisé 27/12/2012 05:12 EST

La police de Moscou arrête brièvement des manifestants de l'opposition

MOSCOU - Plusieurs membres de l'opposition russe ont été brièvement arrêtés samedi à Moscou, alors qu'ils protestaient contre les actes de torture présumés commis sur l'un de leurs camarades détenus, Léonid Razvozjaïev.

Des défenseurs des droits de la personne qui lui ont rendu visite en prison ont affirmé que les aveux qu'il a faits, selon lesquels il aurait été l'auteur d'un complot, lui ont été arrachés sous la torture.

Quelques centaines de personnes se sont rassemblées samedi après-midi devant le siège du FSB, l'un des successeurs du KGB, pour protester contre la répression croissante menée contre les opposants au régime de Vladimir Poutine, ainsi que contre les actes de torture présumés sur Léonid Razvozjaïev.

La police a arrêté une dizaine de manifestants, parmi lesquels Sergueï Oudaltsov et le militant anticorruption Alexeï Navalny. Ils ont été relâchés quelques heures plus tard, après avoir été accusés de participation à une manifestation interdite, un délit passible d'une importante amende.