NOUVELLES
27/10/2012 03:43 EDT | Actualisé 27/12/2012 05:12 EST

Angleterre - 9e journée: City et Arsenal vainqueurs laborieux

Arsenal et Manchester City, après une semaine difficile, ont retrouvé le chemin de la victoire samedi face à Queens Park Rangers (1-0) et Swansea (1-0) mais ne se sont pas rassurés alors que Reading et Fulham se sont offert une incroyable fin de match (3-3).

UN REBOND ET C'EST TOUT. Après sa décevante défaite sur le terrain de l'Ajax Amsterdam mercredi en Ligue des champions (3-1), on attendait avec impatience la réaction de Manchester City à domicile face à Swansea samedi. Il n'y a pas vraiment eu de réaction tant les Citizens n'ont pas été bons dans le jeu mais ils ont au moins su rebondir en remportant le match. En bon entraîneur italien, Roberto Mancini s'est empressé de dire que seule la victoire compte en football. Il a raison mais si son équipe ne s'améliore pas très vite, notamment défensivement, elle pourrait connaître rapidement de nouvelles désillusions comme celle vécue face à l'Ajax.

DEUX RETOURS POUR UN SUCCES. Arsenal s'est imposé à l'Emirates Stadium devant une équipe des Queens Park Rangers plus que jamais lanterne rouge du classement mais c'est tout autre chose que l'on retiendra de ce samedi: le retour du prodige Jack Wilshere. Après plus de quinze mois sans jouer, le milieu de terrain international anglais est revenu avec une grosse performance. Il a été le meilleur "Gunner" sur le terrain. Bacary Sagna était également là après plus de six mois d'absence. Les "comeback" de Wilshere et Sagna va peut-être inspirer le reste d'une équipe qui souffre dans le jeu ces derniers temps. Mais au moins, Arsenal a retrouvé la victoire.

QUATRE BUTS POUR FINIR. Le Madjeski Stadium de Reading n'avait jamais connu une telle fin de match. Face à Fulham, les supporteurs des Hoops en ont eu pour leur argent avec un final incroyable. Quatre buts dans les treize dernières minutes ont rendu le match totalement fou. Fulham a pris l'avantage par Baird (2-1) à la 77e minute mais McClearly a égalisé pour les hôtes (2-2) à la 85e minute avant que Berbatov ne replace les Cottagers de Fulham en tête trois minutes plus tard (88). Mais dans les arrêts de jeu (90), Robson-Kanu a marqué pour offrir un point mérité à son équipe, faisant chavirer le stade de bonheur. Ce n'était pas le match le plus attirant au départ mais c'est sans aucun doute celui qu'il ne fallait pas manquer...

cc/bvo