NOUVELLES
27/10/2012 08:14 EDT | Actualisé 27/12/2012 05:12 EST

16 bébés tigres sauvés de la contrebande en Thaïlande

Des policiers du nord de la Thaïlande qui poursuivaient une camionnette ont fait une découverte inattendue à l'arrière du véhicule : 16 bébés tigres.

Le conducteur, qui en faisait la contrebande, essayait d'éviter un barrage routier.

Le conducteur a avoué à la police avoir été payé 15 000 bahts (500 $) pour livrer les petits de la banlieue de Bangkok jusqu'à Udon Thani, une ville du nord-est du pays, à la frontière avec le Laos, a indiqué le colonel de police Supakorn Khamsingnok, samedi.

Selon M. Supakorn, la police croit que les tigres, qui étaient enfermés dans huit cages, devaient être transportés à l'extérieur de la Thaïlande.

La Thaïlande est une plaque tournante du marché noir des espèces animales protégées et des parties d'animaux, souvent utilisées dans des médicaments traditionnels de l'Asie de l'Est.

Le conducteur fait face à une peine d'emprisonnement de quatre ans et 40 000 bahts (environ 1300 $) d'amende pour des accusations concernant la contrebande animalière.

Des agents de la faune ont pris les bébés tigres en charge, vendredi.

En mai dernier, la police thaïlandaise a arrêté un homme soupçonné d'être un acteur clé dans l'un des plus importants réseaux de trafic de tigres au pays. Les autorités pensent que le réseau achetait des tigres pour les vendre principalement en Chine, en les faisant transiter à travers le Laos et le Vietnam par voie terrestre.


Associated Press