NOUVELLES
26/10/2012 01:03 EDT | Actualisé 26/12/2012 05:12 EST

Un enfant syrien considéré comme mort retrouve ses parents à Chypre

NICOSIE, Chypre - Les médias chypriotes parlent de miracle: un petit garçon syrien de deux ans, que sa famille croyait mort, a retrouvé ses parents à Chypre, a annoncé vendredi l'avocate de la famille.

Les parents avaient perdu leur fils, Bushr Al Tawashi, en fuyant les bombardements sur la banlieue de Damas l'été dernier. On ignore comment il a pu survivre dans les décombres de la maison familiale à Al Kabou, avant qu'une autre famille le retrouve et le confie aux rebelles.

«Vous imaginez ce qu'ils ont ressenti en découvrant que leur fils était vivant, après avoir tenté de vivre avec la culpabilité de sa mort probable», a expliqué l'avocate Stella Constantinou à l'Associated Press. Dans leur fuite pour échapper aux combats entre rebelles et forces gouvernementales, les parents de l'enfant, Machhour Al Tawashi et Arin Al Dakkar, ont cru que leur petit garçon avait été pris en charge par d'autres membres de la famille qui vivaient avec eux.

Quand ils ont réalisé qu'il s'était perdu, les violents combats les ont empêchés de revenir sur place pour tenter de le chercher, a raconté leur avocate. Ils ont fini par se résoudre à l'idée que Bushr avait été tué dans les bombardements et ont trouvé refuge à Chypre en août dernier, avec leurs deux autres fils âgés de quatre et six ans.

Ils ont fini par apprendre que leur petit garçon était sain et sauf et ont demandé l'aide de Stella Constantinou pour tenter de le ramener à Limassol, dans le sud de Chypre, à une centaine de kilomètres à l'est de la Syrie. La soeur d'un des clients de l'avocate a accepté d'aller chercher l'enfant à Damas le 9 septembre et de s'en occuper jusqu'à ce qu'il retrouve ses parents.