NOUVELLES
26/10/2012 12:16 EDT | Actualisé 26/12/2012 05:12 EST

Syrie: 47 morts au premier jour d'une trêve à l'occasion de l'Aïd (OSDH)

Au moins 47 personnes ont été tuées dans les violences en Syrie au premier jour d'une trêve éphémère déclarée à l'occasion de l'Aïd al-Adha, la fête musulmane du sacrifice qui dure jusqu'à lundi, a annoncé l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

La journée a été marquée en particulier par deux attentats meurtriers à la voiture piégée à Damas (cinq morts et plus de 30 blessés) et dans la ville méridionale de Deraa (trois soldats morts et huit blessés).

Au total, au moins 16 civils, 19 soldats et 12 rebelles ont été tués vendredi, a précisé l'OSDH, une organisation basée en Grande-Bretagne et qui s'appuie sur un réseau de militants et de sources médicales dans les hôpitaux civils et militaires à travers le pays.

Ces violences surviennent alors qu'armée et rebelles s'étaient engagés jeudi, à l'appel de l'émissaire international Lakhdar Brahimi, à faire taire leurs armes durant les quatre jours de l'Aïd el-Adha, tout en se réservant le droit de riposter.

Le Front al-Nosra, un groupe jihadiste rebelle qui a revendiqué la plupart des attentats ces derniers mois, avait catégoriquement rejeté toute idée de trêve.

Et même si les violences ont semblé marquer le pas vendredi matin, l'armée a annoncé dans l'après-midi que des opérations étaient en cours en riposte à des "violations" commises par "des groupes armés" en différents lieux à travers le pays.

bur-feb/fc