NOUVELLES
26/10/2012 11:55 EDT | Actualisé 26/12/2012 05:12 EST

L'UCI decide de ne pas réattribuer les sept titres de Lance Armstrong

GENÈVE - Quatre jours après avoir déchu Lance Armstrong de ses titres, l'Union cycliste internationale a choisi vendredi de ne pas réattribuer ses victoires à d'autres coureurs, a-t-on appris par communiqué.

L'UCI a tranché: les succès du coureur américain entre 1998 et 2005, incluant sept Tours de France et 23 étapes, seront remplacés par des espaces blancs. Cette décision attendue va dans le même sens que celles prises par le Tour de France par le biais de son directeur, Christian Prudhomme, et par l'Agence américaine antidopage (USADA).

«En ce qui concerne Lance Armstrong et les conséquences des sanctions de l'USADA approuvées lundi 24 octobre, le comité directeur a décidé de n'attribuer ses victoires à aucun autre coureur et de ne pas mettre à jour les classements des courses concernées», indique le communiqué, en soulevant qu'un «nuage de suspicion marquerait cette période sombre».

«Ça peut paraître sévère pour ceux qui étaient propres, (mais) ils doivent comprendre qu'il y a peu d'honneur à retirer d'une réattribution de positions», a déclaré l'UCI au terme d'une réunion du conseil à Genève.

Le coureur américain et les autres coureurs impliqués dans le dopage organisé au sein de l'U.S. Postal doivent, selon la même source, «rendre les bourses qu'ils ont reçues». Dans le cas d'Armstrong, les bourses remportées sur le Tour de France sont estimées à 2,950 millions d'euros (environ 3,87 millions$ CAN).

L'avocat d'Armstrong, Sean Breen, a refusé de commenter au sujet de la demande de remboursement des bourses.

Armstrong a été déchu lundi de toutes ses victoires acquises entre août 1998 et 2005 et banni à vie par l'UCI, validant une décision prise par l'Agence américaine antidopage sur le base d'un rapport dévoilé le 11 octobre, qui détaille l'implication d'Armstrong de 1998 à 2009 dans «le programme de dopage le plus sophistiqué et réussi que le sport ait jamais connu» au sein des équipes américaines de l'U.S. Postal et Discovery Channel.

L'organisme chapeautant le cyclisme a également annoncé la «création d'une commission totalement indépendante externe qui va se pencher sur les diverses allégations formulées à propos de l'UCI concernant l'affaire Armstrong». L'UCI a été accusée d'avoir accepté 125 000$ d'Armstrong afin de camoufler des résultats de contrôles antidopages suspicieux.

«L'UCI est déterminée à tourner à jamais la page de cet épisode douloureux de l'histoire de notre sport, a déclaré le président Pat McQuaid, dans un communiqué. Nous prendrons toutes les mesures jugées nécessaires par la commission indépendante et nous allons remettre le cyclisme sur la bonne voie.»