NOUVELLES
25/10/2012 08:40 EDT | Actualisé 25/12/2012 05:12 EST

Yémen: deux responsables des services de sécurité assassinés

Un officier de la lutte antiterroriste et un dirigeant de la police ont été assassinés jeudi dans le centre du Yémen, a indiqué une source au sein des services de sécurité.

Deux motocyclistes, armés de kalachnikov, ont criblé de balles la voiture à bord de laquelle circulaient à Dhamar, au sud de Sanaa, le colonel Ali al-Yamani, un officier des services de renseignement en charge de la lutte antiterroriste, et un commissaire adjoint de la police locale, a-t-on ajouté de même source.

Les deux hommes ont été tués sur le coup et les assaillants ont réussi à prendre la fuite, a indiqué la même source sans plus de détails.

Par ailleurs, le maire de Sanaa, Abdelqader Hilal, a échappé à une attaque armée mercredi soir à Bab Al-Yemen, dans le centre de la capitale, a rapporté jeudi l'agence officielle Saba citant les services de sécurité.

L'attaque a été menée par deux hommes à moto que les gardes du corps du maire ont réussi à arrêter, a ajouté l'agence précisant que les assaillants, interrogés par les forces de sécurité, s'étaient avérés être deux policiers en tenue civile au moment de l'attaque.

Une enquête est en cours pour établir leurs motivations et ils devraient être poursuivis en justice, selon Saba.

Les officiers de la police sont de plus en plus régulièrement la cible d'attaques à main armée, parfois menées par des hommes circulant à moto et souvent attribuées par les autorités à Al-Qaïda.

Les autorités yéménites pourchassent les insurgés d'Al-Qaïda, qui ont été chassés à la mi-juin de leurs principaux bastions dans la province d'Abyane (sud) au terme d'une offensive menée pendant un mois par l'armée.

Al-Qaïda avait profité de l'affaiblissement du pouvoir central, à la faveur de l'insurrection populaire contre l'ancien président Ali Abdallah Saleh en 2011, pour renforcer alors son emprise dans le sud et l'est du Yémen.

jj/tm/feb/cnp