NOUVELLES
25/10/2012 04:35 EDT | Actualisé 25/12/2012 05:12 EST

Wall Street finit en hausse, résistant malgré des craintes pour l'économie

La Bourse de New York a terminé en hausse jeudi, à l'issue d'une séance indécise, l'optimisme l'emportant chez les courtiers en dépit d'un chiffre immobilier en demi-teinte et de résultats d'entreprises préoccupants: le Dow Jones a gagné 0,20% et le Nasdaq 0,15%.

Selon les résultats définitifs à la clôture, le Dow Jones Industrial Average a avancé de 26,34 points à 13.103,68 points et le Nasdaq, à dominante technologique, de 4,42 points à 2.986,12 points.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 a progressé de 0,30%, soit 4,22 points, à 1.412,97 points.

Les indices de la place new-yorkaise, qui avaient ouvert en hausse, soutenus par un recul des inscriptions hebdomadaires au chômage et un fort rebond des commandes de biens durables, sont provisoirement partis dans le rouge avant de se relever en fin d'échanges.

Le marché restait toutefois sur ses gardes.

"L'amélioration du secteur de l'emploi reste à voir (...) alors que les suppressions d'emplois reviennent sur le devant de la scène", chez le fabricant de produits d'hygiène Colgate-Palmolive et le constructeur automobile Ford notamment, a relevé Gregori Volokhine, de Meeschaert New York.

En outre, les "courtiers ont digéré les chiffres des promesses de ventes dans l'immobilier qui n'étaient pas si bons", ne rebondissant que faiblement en septembre, a noté Michael James, de Wedbush Morgan Securities.

Outres des inquiétudes persistantes sur la crise de la dette en zone euro, le marché "n'a pas été rassuré par la saison des résultats jusque-là et par l'état général de l'économie", a-t-il résumé.

M. James a en outre noté "la fébrilité du marché avant les résultats de deux géants du secteur technologique, Apple et Amazon" après la clôture.

Le marché obligataire a reculé. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a avancé à 1,828% contre 1,775% mercredi soir, et celui à 30 ans à 2,981% contre 2,933%.

ppa/sl/bdx