NOUVELLES
25/10/2012 02:25 EDT | Actualisé 25/12/2012 05:12 EST

Scandale sexuel à la BBC: La police identifie 300 victimes potentielles

LONDRES - Les enquêteurs britanniques ont identifié 300 victimes potentielles de l'ex-présentateur vedette de la BBC, Jimmy Savile, soupçonné d'avoir été un prédateur pédophile, a annoncé jeudi la police britannique.

La police a auditionné 130 personnes et identifié 300 victimes potentielles, dont deux hommes, a précisé à la presse le commandant de police Peter Spindler.

Selon Peter Spindler, la plupart des victimes accusent Jimmy Saville, mais aussi d'autres personnes, qui pourraient être encore en vie. Il a précisé que pour le moment, aucun suspect n'avait été arrêté ni auditionné.

Certains des faits allégués pourraient avoir eu lieu dans des locaux de la BBC. Le groupe audiovisuel britannique BBC s'est placé lui-même sur le gril en diffusant des extraits inédits sur les agissements de Jimmy Savile, un ancien présentateur vedette soupçonné d'agressions sexuelles sur des mineurs, mort l'an dernier à l'âge de 84 ans.

Le scandale a pris de l'ampleur ces derniers temps, provoquant une réaction inhabituelle du premier ministre, David Cameron. Celui-ci a déclaré lundi qu'il était important d'enquêter et d'«aller au bout de cette histoire» car «il y a des questions graves» qui se posent quant à son traitement.

«La nation est horrifiée, nous sommes tous horrifiés par les allégations quant aux actes de Jimmy Savile, et elles semblent de pire en pire chaque jour», a-t-il estimé.