NOUVELLES
25/10/2012 05:19 EDT | Actualisé 25/12/2012 05:12 EST

Problème d'ambulances en Outaouais : il aurait fallu prendre la menace au sérieux, selon la députée de Hull

La députée de la circonscription de Hull, Maryse Gaudreault, espère que les responsables de la santé en Outaouais trouveront rapidement une solution au manque d'ambulances.

L'Outaouais ne pourra bientôt plus compter sur l'aide des ambulanciers paramédicaux d'Ottawa pour dépanner en cas d'urgence.

La limite annuelle de 50 appels sera bientôt atteinte. Depuis janvier dernier, les ambulanciers d'Ottawa ont été appelés en renfort en sol québécois à 48 reprises.

Maryse Gaudreault admet que la menace d'Ottawa de ne plus prêter main-forte aux ambulanciers de l'Outaouais, faite il y a un an, n'a pas été prise au sérieux.

De son côté, l'Agence de santé de l'Outaouais ne veut pas ajouter de nouvelles ambulances pour mieux couvrir la région. Elle estime que les véhicules doivent réduire le temps passé aux urgences afin qu'ils retournent plus rapidement sur la route.