NOUVELLES
25/10/2012 11:51 EDT | Actualisé 25/12/2012 05:12 EST

Microsoft joue gros avec le système Windows 8

Le chef de la direction de Microsoft, Steve Ballmer, a dévoilé jeudi à New York le nouveau système d'exploitation de la firme, Windows 8.

Celui qui a succédé à Bill Gates à la tête de l'entreprise américaine n'a pas droit à l'erreur. « C'est son moment de vérité. Si Windows 8 n'est pas un succès, beaucoup exigeront un changement d'équipe de direction », juge Patrick Moorhead, analyste spécialisé dans l'industrie des nouvelles technologies chez Moor Insights & Strategy.

Steve Ballmer, 56 ans, espère que ce système d'exploitation projette Microsoft dans une nouvelle ère.

Windows 8 a exigé deux ans de recherche et développement. Il a été conçu pour tourner sur les ordinateurs personnels, avec un clavier et une souris, et aussi sur les tablettes électroniques. C'est la première fois que Microsoft fait de l'écran tactile sa grande priorité d'usage.

Microsoft doit démontrer qu'il peut revenir dans la course, 17 ans après le lancement du premier Windows. Depuis, à l'heure des téléphones intelligents, tablettes électroniques et autres systèmes mobiles, Apple, Google et Amazon ont remis en cause la légitimité de Microsoft, connu pour ses applications pour PC.

La part de marché qu'il détient sur le segment des logiciels s'élève à 30 % en 2012, contre 67 % en 2008, selon les estimations du cabinet d'étude Forrester Research.

Grâce à son système d'exploitation Android qui tourne sur tablettes et téléphones mobiles, Google en rafle 40 %. Apple atteint, lui, 20 % du marché, toujours selon Forrester Research.

Signe de cette mode de l'écran mobile : pour la première fois depuis 2001, les ventes d'ordinateurs devraient reculer cette année, d'environ 1 %, selon les estimations du cabinet d'études américain ISH iSuppli.

Pour ce lancement, Microsoft a déployé les grands moyens. Le budget de sa campagne publicitaire s'élève à 1 milliard de dollars.