NOUVELLES
25/10/2012 01:41 EDT | Actualisé 25/12/2012 05:12 EST

L'ex-gérant de Britney Spears affirme avoir été frappé par le père de la star

LOS ANGELES, États-Unis - L'ex-gérant de la chanteuse américaine Britney Spears, Sam Lutfi, a déclaré mercredi à un tribunal de Los Angeles qu'il avait été frappé par le père de la star, qui l'avait menacé de mort lors d'une dispute.

Jamie Spears, le père de la chanteuse «a fait irruption dans la maison. Il s'est jeté sur moi et m'a poursuivi autour de l'îlot central de la cuisine. Il crachait, il hurlait, il me criait dessus et disait que j'avais blessé sa fille et qu'il allait me détruire et que j'avais intérêt à sortir de la maison», a raconté Sam Lutfi.

Dix minutes plus tard, du personnel de sécurité chassait Jamie Spears. Mais dès le lendemain, la dispute reprenait, a déclaré Lutfi. «Il m'a coincé dans la cuisine, m'a frappé au plexus solaire et a menacé de me tuer», a-t-il ajouté.

Sam Lutfi poursuit les parents de Britney Spears pour diffamation. Il nie les accusations portées par Lynn Spears dans un livre où elle déclare que Sam Lutfi est un manipulateur qui avait pris le contrôle sur la vie de sa fille et éloigné ses parents d'elle. Il soutient qu'il a protégé la star pendant son passage à vide.

L'ex-gérant de Britney Spears a achevé son témoignage par des larmes en décrivant sa vie après la publication du livre de Lynn Spears. «Il y a eu un énorme pic de menaces de mort qui étaient vraiment dures», a-t-il déclaré.

«Les gens que je connais me rejetaient. Des sites ont été créés pour me tuer. Les gens souhaitaient ma mort.» Il a affirmé que cette situation l'avait rendu «déprimé, angoissé et suicidaire».

Le procès devait se poursuivre jeudi.

La chanteuse est sous la tutelle de son père et ne devrait pas témoigner dans ce procès.