NOUVELLES
25/10/2012 06:33 EDT | Actualisé 25/12/2012 05:12 EST

Les profits de PotashCorp ont chuté de 22 pour cent au troisième trimestre

SASKATOON - Potash Corporation of Saskatchewan (TSX:POT), l'un des plus importants producteurs d'engrais au monde, a annoncé jeudi avoir vu ses profits chuter de 22 pour cent au troisième trimestre, en plus de prédire une baisse de son bénéfice net en 2012 en raison de la lenteur de ses négociations avec certains acheteurs.

La semaine dernière, PotashCorp avait prévenu que des délais dans l'obtention de contrats auprès d'acheteurs d'engrais en Chine et en Inde l'empêcheraient d'atteindre ses précédents objectifs en matière de profits pour 2012.

Jeudi, l'entreprise de Saskatoon a été plus précise à ce sujet, affirmant prévoir un bénéfice net par action de 2,40 $ à 2,60 $ pour 2012, soit environ 14 pour cent de moins que sa précédente prévision.

Le chef de la direction de PotashCorp, Bill Doyle, a laissé entendre jeudi que l'entreprise était prête à attendre que la Chine et l'Inde concluent des ententes, compte tenu de leurs besoins en engrais pour produire des aliments.

PotashCorp a également annoncé avoir enregistré au troisième trimestre un bénéfice net de 645 millions $ US, ou 74 cents US par action, en baisse par rapport à celui de 826 millions $ US, ou 94 cents US par action, réalisé lors du même trimestre il y a un an.

Les revenus de l'entreprise ont atteint 2,14 milliards $ US au cours de la période de trois mois terminée le 30 septembre, en recul par rapport à ceux de 2,32 milliards $ US réalisés au troisième trimestre de 2011.

Les analystes consultés par la maison Thomson Reuters avaient dit s'attendre en moyenne à un bénéfice net de 77 cents par action.

PotashCorp est le plus important producteur d'engrais au monde en ce qui a trait à la capacité, et la Saskatchewan compte les plus gros gisements mondiaux de potasse, une substance minérale utilisée dans la production d'engrais.

À la Bourse de Toronto, jeudi, les actions de PotashCorp ont clôturé à 40,17 $, en baisse de 12 cents, soit moins d'un pour cent par rapport à leur précédent cours de clôture.