NOUVELLES
25/10/2012 07:57 EDT | Actualisé 25/12/2012 05:12 EST

Les nouveaux gestionnaires de XL Foods promettent des changements immédiats

BROOKS, Alta. - Les nouveaux gestionnaires de l'usine XL Foods, qui s'est retrouvée au coeur d'un vaste rappel de produits de boeuf contaminés à l'E. coli, ont promis jeudi de prendre des mesures pour qu'elle puisse demeurer en activité.

Ils ont également indiqué qu'ils seraient à l'écoute des employés préoccupés par la façon dont fonctionnerait désormais l'usine, située à Brooks, dans le sud de l'Alberta.

Les activités de l'usine ont été reprises récemment par JBS USA, une filiale américaine d'une entreprise brésilienne. L'entente comprend une clause pour que cette compagnie puisse acheter les installations canadiennes et américaines de XL Foods.

Son président-directeur général, Bill Rupp, a déclaré lors d'une conférence de presse qu'il était important d'être responsable envers le public. Il a ajouté que les travailleurs de l'usine ne devraient pas avoir peur de s'exprimer s'ils aperçoivent quelque chose qui contrevienne aux règles.

Un autre gestionnaire du groupe a annoncé un plan pour améliorer la fiabilité de l'usine. Celui-ci comprendrait une revue indépendante de ses activités par une tierce partie et de la formation additionnelle pour les 2000 employés de l'usine.

L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a rendu mardi son permis d'exploitation à XL Foods .

L'établissement reprendra progressivement ses activités sous l'étroite surveillance de l'ACIA.

L'usine de XL Foods à Brooks était fermée depuis le 27 septembre. L'important rappel de boeuf a ébranlé l'industrie, ainsi que l'ACIA.

Des milliers de tonnes de viande provenant de l'usine ont été rappelés, chez des dizaines de détaillants à travers le Canada et les États-Unis.