NOUVELLES
25/10/2012 10:10 EDT | Actualisé 25/12/2012 05:12 EST

Le bénéfice de Procter & Gamble recule à cause des coûts de restructuration

CINCINNATI - Procter & Gamble a vu son bénéfice du premier trimestre reculer de sept pour cent, ce qu'elle a attribué à ses coûts de restructuration et à la vigueur du dollar américain.

Le bénéfice ajusté a cependant surpassé les attentes de Wall Street et le plus grand producteur mondial de produits de consommation courante a maintenu le cap pour ce qui est de ses prévisions annuelles.

Procter & Gamble est au beau milieu d'un plan visant à réduire ses coûts et à se concentrer sur les marchés et les catégories de produits qui lui sont le plus profitables.

Le bénéfice net de P&G a reculé à 2,81 milliards $ US, soit 96 cents US par action, pour le trimestre terminé le 30 septembre, ce qui se compare à un bénéfice de 3,02 milliards $ US, ou 1,03 $ US par action, pour la même période l'année dernière.

En excluant les coûts de restructuration et des frais légaux en Europe, le soi-disant bénéfice de base a totalisé 1,06 $ US par action, alors que les analystes misaient sur un tel bénéfice de 96 cents US.

Le chiffre d'affaires a cédé quatre pour cent à 20,74 milliards $ US, par rapport à 21,53 milliards $ US l'an dernier. Les analystes tablaient sur des revenus de 20,79 milliards $ US.