VIDEO
25/10/2012 03:30 EDT | Actualisé 24/12/2012 05:12 EST

Ai Weiwei danse le Gangnam style pour passer un message politique

L'artiste dissident chinois Ai Weiwei succombe à son tour au Gangnam style, mais à sa façon. Ai Weiwei s'est filmé en train de danser la chorégraphie du tube sud-coréen de Psy, des menottes en main, en forme de message aux censeurs chinois.

Sur la vidéo téléchargée dans la nuit de mercredi à jeudi sur YouTube et sur des sites Internet chinois, Ai Wei Wei arbore un T-shirt rose fluo, une veste noire et des lunettes de soleil, et reproduit de manière énergique la danse parodique d'un rodéo, entouré d'amis, et brandit à plusieurs reprises des menottes.

Il a expliqué à l'Associated Press avoir fait la vidéo après avoir appris que la maison familiale de son ami Zuoxiao Zuzhou, une vedette de rock chinoise, serait démolie. « Ce qui nous rend heureux nous est toujours retiré. Nos maisons sont démolies, nous sommes toujours contrôlés, nos passeports peuvent nous être retirés, a-t-il dit. Cependant, chaque matin nous avons l'opportunité de faire rire ceux qui nous entourent. Rire est important. »

L'artiste a nommé sa vidéo du nom d'un animal proche de l'alpaga, qui est aussi un jeu de mots sur les idéogrammes chinois qui forment une insulte envers les autorités.

En 2011, Ai Weiwei, qui est un artiste contemporain et critique du gouvernement chinois, a été détenu trois mois sans explication par les autorités chinoises.