NOUVELLES
24/10/2012 04:46 EDT | Actualisé 24/12/2012 05:12 EST

Wall Street finit en baisse, affectée par des commentaires de la Fed

Wall Street a terminé dans le rouge mercredi une séance indécise, un commentaire de la Réserve fédérale américaine sur le "rythme modéré" de l'activité américaine prenant le pas sur des résultats et un indicateur immobilier positifs: le Dow Jones a lâché 0,19% et le Nasdaq 0,29%.

Selon des résultats définitifs, le Dow Jones Industrial Average a perdu 25,19 points à 13.077,34 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 8,76 points à 2.981,70 points.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 a perdu 0,31%, soit 4,36 points, à 1.408,75 points.

Les marchés avaient débuté la séance dans le vert, reprenant de la vigueur après le fort recul de la veille grâce à la publication des résultats jugés bons de quelques sociétés, dont Boeing et Facebook, et de l'annonce d'un rebond des ventes de maisons individuelles neuves aux Etats-Unis en septembre.

La décision de la Fed de maintenir le cap de sa politique monétaire, en conservant son taux directeur quasi nul et en confirmant son programme de rachats de titres lancé en septembre, n'a pas fait réagir les marchés dans un premier temps.

Mais "les inquiétudes exprimées par la Fed sur l'économie, couplées au fait qu'elle décide de ne rien changer, ont été ressenties négativement par les investisseurs", selon David Levy, de Kenjol Capital Management.

La Fed considère en effet que "l'activité économique a continué à progresser à un rythme modéré pendant les derniers mois", que "la croissance de l'emploi a été lente" et que "le taux de chômage reste élevé".

Si "les dépenses des ménages ont augmenté à un rythme un peu plus rapide", "la progression de l'investissement des entreprises dans leur outil de production a ralenti", a ajouté l'institution.

Face à ces déclarations, "le marché abaisse ses attentes vis-à-vis de la Fed et de sa capacité à pouvoir prendre des initiatives supplémentaires pour stimuler l'économie", a souligné M. Levy.

Ces doutes ont pris le pas sur les chiffres "plutôt bons" diffusés plus tôt dans la journée, selon Peter Cardillo, de Rockwell Global Capital.

Le marché obligataire a terminé en légère baisse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a avancé à 1,775% contre 1,764% mardi soir, et celui à 30 ans à 2,933% contre 2,916%.

jum/sl/lor