NOUVELLES
24/10/2012 04:58 EDT | Actualisé 24/12/2012 05:12 EST

Usine militaire bombardée: Khartoum demande à l'ONU de condamner Israël

Le Soudan a demandé mercredi au Conseil de sécurité de condamner Israël pour un raid contre une usine militaire près de Khartoum.

L'ambassadeur soudanais Daffa-Alla Elhag Ali Osman a aussi accusé l'Etat hébreu d'ingérence dans le conflit au Darfour (ouest du Soudan).

Le gouvernement soudanais a accusé mercredi Israël d'avoir bombardé une usine militaire à Khartoum, faisant deux morts, 18 mois après avoir déjà mis en cause l'Etat hébreu dans un raid à Port-Soudan. Une série d'explosions, suivies d'un incendie, s'est produite dans la nuit de mardi à mercredi à l'usine militaire de Yarmouk dans le sud de la capitale soudanaise.

Israël n'a pas réagi à ces accusations.

"Quatre appareils israéliens ont pénétré dans notre espace aérien et ont mené cette attaque haineuse", a affirmé l'ambassadeur lors d'un débat au Conseil de sécurité sur le conflit au Darfour.

"Nous demandons au Conseil de condamner cette attaque qui constitue une violation flagrante du concept de paix et de sécurité", a-t-il déclaré, affirmant qu'Israël "menace la paix et la sécurité dans toute la région".

Il a également accusé Israël d'armer les rebelles du Darfour en lutte contre Khartoum et d'aider à transporter des dirigeants rebelles. "Nous vous demandons de mettre un terme à cette ingérence étrangère dans le conflit au Darfour", a déclaré l'ambassadeur.

tw/avz/rap