NOUVELLES
24/10/2012 02:54 EDT | Actualisé 24/12/2012 05:12 EST

Un monument pour les Roms victimes du nazisme en Allemagne

BERLIN - La chancelière allemande Angela Merkel a inauguré mercredi monument commémoratif dédié aux centaines de milliers de Roms tués par le régime nazi pendant la Seconde Guerre mondiale.

Conçu par l'artiste israélien Dani Karavan, ce monument, formé d'un puits et de panneaux détaillant les persécutions nazies contre cette minorité, se trouve près du parlement allemand à Berlin, le Reichstag. Il est situé près des monuments consacrés à la mémoire des Juifs et des homosexuels persécutés par le régime nazi.

Le président du Conseil central allemand des Sinti et Roms, Romani Rose, a souligné que l'élimination des Roms durant l'Holocauste avait été «un génocide ayant ses propres dimensions». De 220 000 à 500 000 Roms ont été tués par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale, mais il n'existe aucune estimation précise du nombre de victimes.